FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoChaîne YouTubePlan du ParcHistorique des attractionsBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion
}

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Page 4 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant Dernier message
AuteurMessage
avatar
Futuro habilis
Futuro habilis
Message#12992
Sam 8 Mai 2010 - 19:28

Je ne m’inquiète pas outre mesure. Je suis sure que les personnes responsables de cette négociation du côté du Futuroscope et du département ont parfaitement conscience du risque qu’une nouvelle privatisation encourt et qu’ils ont à cœur de ne pas refaire une deuxième fois l’erreur qu’ils ont fait avec Amaury, surtout lorsqu’on voit la politique de gestion de la Compagnie des Alpes. La protection des activités du parc et de la politique qui a fait son succès ces dernières années se fera, très probablement, à travers la rédaction de nouveaux statuts pour la société d’exploitation du Futuroscope.

En revanche, je suis relativement surpris de ne pas encore avoir lu ou entendu l’avis du principal intéressé, à savoir Dominique Hummel, ce formidable homme qui a su remonter le parc grâce à une politique volontariste et bien menée. Je ne suis pas sure qu’il soit particulièrement enchanté par la chose, surtout qu’il doit, lui, être parfaitement au courant de la façon dont la CDA gère ses parcs, totalement opposée avec ce qu’il fait au Futuroscope.

Une dernière petite précision que j’aimerai obtenir, si toutefois quelqu’un est en mesure de me la fournir : Cette opération consiste-t-elle en une augmentation de capital par l’apport de nouveaux capitaux de la part de la CDA ou s’agit-il d’un «simple» transfert de parts sociales ? Car dans ce dernier cas, je ne vois pas très bien en quoi cela pourrait être bénéfique au développement du Futuroscope. En effet, je suis loin d’être convaincu que la CDA ait une capacité d’investissement supérieure à celle du département de la Vienne, surtout lorsqu’on constate ce qu’ils ont fait de leurs parcs ces dernières années… Rolling Eyes

Ps: Je sais bien qu'on parle aussi de la CDA, qui est un groupement de parcs, mais le sujet principal reste quand même l'avenir du Futuroscope, alors pourquoi ce topic se trouve-t-il dans la section "autres parcs"? Clin d'oeil

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#12996
Sam 8 Mai 2010 - 20:30

Bonne remarque Jérem', je déplace le sujet vers "Le Parc en général".

Et bonne question concernant l'augmentation de capital ou le transfert de parts sociales, on ne l'a pas expliqué dans la presse. Cela doit faire partie des négociations en cours.

Et comme tu le soulignes, on peut dire un grand bravo à monsieur Hummel (et tous ceux derrière lui) pour tout le travail accompli jusque là. C'est un exploit de réussir à redresser un parc en si peu de temps. Cela me ferait beaucoup de peine, voire m'inquièterait si l'équipe dirigeante actuelle venait à être changée demain …



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Futurammouth
Futurammouth
Message#12998
Sam 8 Mai 2010 - 21:38

Tout est dit dans ce communiqué :


Poitiers, le 26 mars 2010


Déclaration de Claude Bertaud
Président du Conseil Général de la Vienne





Le Conseil Général met à l’étude l’ouverture
du capital du Futuroscope.




Le Futuroscope connait une forte croissance, portée par une politique de renouvellement continue des attractions et une hausse de sa fréquentation ( 500 000 visiteurs en 5 ans). Le Futuroscope a accueilli au cours de la dernière saison 1,7 million de visiteurs, pour un résultat net dépassant 7 millions d’euros, soit près de 10% du chiffre d’affaires. Une performance dans la profession. Le Parc connait par ailleurs un formidable début de saison.



Dans ce contexte, pour conforter cette dynamique, le Président du Conseil Général va proposer à ses élus lors d’une prochaine assemblée, de réfléchir à une opération qui, tout en préservant une majorité publique dans le capital, permettrait d’associer un professionnel reconnu, motivé et engagé sur le long terme dans le développement futur du Parc de loisirs et de sa technopole. En conséquence, le Conseil général souhaite privilégier un dispositif partenarial avec le groupe Caisse des Dépôts, deuxième actionnaire* du Futuroscope et partenaire privilégié des collectivités locales.



« Le renouveau du Futuroscope, dont le concept ludique et pédagogique est en parfaite résonance avec les attentes du public, nous incite aujourd’hui à imaginer un partenariat pérenne avec des professionnels du secteur, un partenariat également porteur d’un projet d’avenir pour le Parc et l’ensemble du territoire »



Tirant les leçons des expériences passées, le Conseil général entend conserver un rôle décisif dans les futurs choix stratégiques, par un montage juridique adéquat dans la société d’exploitation, où il garderait une position clé, sachant que le Département restera propriétaire des terrains et pavillons.



La réflexion engagée aujourd’hui est aussi une réponse aux profondes évolutions administratives portées par la réforme territoriale actuellement en débat, qui encadrera de manière très précise les compétences départementales.

* Depuis décembre 2006, le Conseil Général détient 70,26 % du capital (6,6 millions d’euros), la Caisse des Dépôts 21,65%, le groupe Unibail-Rodamco 6,44%, et le consortium I Parks International 1,51%.

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://futuroscope.canalblog.com/
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#12999
Sam 8 Mai 2010 - 22:02

Je sais pas Justement, ça ne dit pas clairement si c'est la CDA qui ferait de nouveaux apports, ou bien le Conseil Général qui lui cèderait des parts sociales, mais tout en restant majoritaire.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Étoile filante
Étoile filante
Message#13000
Sam 8 Mai 2010 - 23:04

Des précisions vont bientôt arriver, dès les premières négociations avec la CDA . CDA qui d'ailleurs intervient principalement pour apporter des fonds pour des financements que le Conseil Général seul ne pourrait supporter dans les années à venir.

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#13048
Dim 23 Mai 2010 - 18:38

Il y a quelques semaines, un membre du forum Aweworld.net a écrit au Conseil Général de la Vienne, pour lui faire part de son mécontentement concernant les négociations en cours avec la CDA.

Monsieur Claude Bertaud lui-même, président du Conseil Général, lui a répondu :

Mail:
 

Réponse:
 



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#13087
Ven 28 Mai 2010 - 22:40

Nouvel article paru sur le site de 7 à Poitiers :

L’opération séduction de la Compagnie des Alpes

Le «staff» de la Compagnie des Alpes a précisé ce matin la manière dont il entendait diriger le Futuroscope en cas d’entrée au capital de la société d’exploitation (*). Le président Dominique Marcel (notre photo) promet un «partenariat de long terme» visant à «conforter et développer le modèle» du parc.


Les dirigeants de la Compagnie des Alpes ont donc fait une halte remarquée, hier matin, dans l’hémicycle de l’assemblée départementale. Leur objectif ? Rassurer les élus de tous bords sur leurs intentions vis-à-vis du Futuroscope, dont cette filiale de la Caisse des dépôts envisage de prendre le «contrôle opérationnel» au plus vite. «Ne confondons pas vitesse et précipitation…», a toutefois prévenu Dominique Marcel au sujet du calendrier des négociations à venir.

Montage juridique

Il y a peu de chances pour qu’un accord voie le jour «avant septembre prochain», balise de son côté Claude Bertaud. Car si la Compagnie des Alpes semble accepter les exigences fixées par l’actionnaire majoritaire du Futuroscope (saisonnalité inchangée, pas de changement d’équipe, des investissements à la hauteur…), un important travail de «montage juridique» attend les deux parties. Et puis, il reste à fixer le montant de la transaction. «Nous avons un chiffre en tête qui sera peut-être à revaloriser, compte tenu de l’excellent début de saison du parc», glisse, l’air de rien, le président du Département.

« Une force de frappe commerciale »


Quoi qu’il en soit, la Compagnie des Alpes et son « projet industriel » ont visiblement marqué des points. «Nous apportons une capacité d’investissement, une expertise, une force de frappe commerciale et des synergies possibles», rappelle Dominique Marcel. Ce que ne nie pas Gérard Barc, chef de file de l’opposition au Conseil général. «Ce sont de bons professionnels, il n’y a aucun doute là-dessus. Maintenant, ce que j’aimerais, c’est connaître le plan B ? Le Conseil général a-t-il les moyens de continuer dans la configuration actuelle ?» «Avec cette somme, nous pourrons investir dans le très haut débit et le réseau routier», répond en écho Claude Bertaud. Les dirigeants de la « CDA » et du Département ont prévu de se revoir courant juin.

Arnault Varanne


(*) Le Conseil général est aujourd’hui l’actionnaire de référence de la société d’économie mixte avec près de 74%. La Compagnie des Alpes entrerait à hauteur de 40%, faisant redescendre le Département à 34%, soit la minorité de blocage. Pour rappel, la Compagnie des Alpes est une société anonyme cotée en bourse dont la mission consiste à prendre des participations dans des structures ayant des activités dans le tourisme et la montagne (parc Astérix, stations de ski...) Son chiffre d’affaires s’est élevé en 2009 à 576 millions d’euros.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#13088
Ven 28 Mai 2010 - 23:46

Comme beaucoup d'entre vous je ne veux pas voir des gens de la Compagnie des Alpes prendre la direction du Parc. Mais je ne suis pas contre qu'ils rentrent dans le capital. Pourquoi et comment ?

Imaginons que la CDA est actionnaire majoritaire et dirige le Parc. Le droit de veto qu'aurait le Conseil Général en assemblée avec la fameuse minorité de blocage (càd 1/3 + une voix, les fameux 34%) permettra par exemple de bloquer toute décision en assemblée, même si elle est votée à l'unanimité par les 2/3 restants des actionnaires, ce qui est vachement sécuritaire. Le problème, c'est qu'à l'inverse, il sera beaucoup plus difficile pour le Conseil Général de pouvoir imposer ses propositions si tous les autres ne sont pas d'accord ! En gros, avec ses 70% de capital aujourd'hui, le CG décide tout ce qu'il veut ! Mais 70%, c'est quand même beaucoup.

Donc pour moi, oui à l'entrée de la CDA dans le capital, mais que le Conseil Général reste l'actionnaire majoritaire (genre 50% mini pour le CG, et les 20 % de différence pour la CDA). Ca permettra au CG de faire des économies, tout en étant sûr de garder le contrôle du Parc. On ne change pas une équipe qui gagne. Clin d'oeil



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Étoile filante
Étoile filante
Message#13089
Sam 29 Mai 2010 - 0:50

Le calcul des différentes parts entre la CDA et le CG s'avère assez complexe. Un processus qui ne sera certainement pas validé avant septembre...

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
Futurosaure
Futurosaure
Message#13091
Sam 29 Mai 2010 - 15:35

Mais si la cda ne donne pas satisfaction, est ce que le Conseil Général pourra reprendre ses billes comme ce fut le cas avec le groupe Amaury?

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
Page 4 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  SuivantDernier message

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Passéroscope :: De 2006 à 2016 :: Saison 2011-


« Le Forum du Futuroscope » est un site non officiel   •  Pour joindre le Parc du Futuroscope, consultez le site officiel: » Futuroscope.com (aide en ligne, contact)