FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoChaîne YouTubePlan du ParcHistorique des attractionsBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion
}

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Page 2 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant Dernier message
AuteurMessage
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#12729
Sam 27 Mar 2010 - 17:03

Nouvelle info de la Nouvelle République et Centre Presse

Le Futuroscope pourrait bientôt changer de mains

Claude Bertaud a officialisé hier la mise à l'étude d'une éventuelle ouverture du capital du Futuroscope à un partenaire privé qui deviendrait majoritaire.


Trois entreprises sont prêtes à entrer au capital du Futuroscope.


L'information que nous révélions dans notre édition de jeudi est désormais officielle. Claude Bertaud, le président du conseil général et du conseil de surveillance du Futuroscope, a indiqué aux conseillers généraux que des discussions étaient en cours avec plusieurs opérateurs privés qui souhaitent investir dans la société d'économie mixte locale (SMEL) du parc du Futuroscope. Trois candidats frappent à la porte, une entreprise française (la Compagnie des Alpes) et deux sociétés espagnoles du secteur des loisirs adossées à des fonds de pension.
Le conseil général est prêt à laisser une majorité des parts (40%) à un nouveau partenaire. « Mais nous conserverions une minorité de blocage (34 %), afin d'avoir un rôle décisif dans les futurs choix stratégiques, a-t-il précisé. Le département resterait également propriétaire des terrains et pavillons. » Claude Bertaud entend aussi que l'opération « préserve une majorité publique dans le capital ». Ce qui placerait la Compagnie des Alpes en pôle position dans ce dossier, puisqu'elle est adossée à un partenaire public, la Caisse des dépôts, elle-même déjà actionnaire du Futuroscope.

Vente ou partenariat ?

Une préférence à mots couverts qui n'est pas du goût de Francis Girault. Le conseiller général de Val-Vert-du-Clain, fidèle à la logique libérale, estime que le conseil général « devrait faire jouer la concurrence entre les candidats afin de vérifier le fond de leur stratégie ». Et quand Claude Bertaud évoque prudemment « un partenariat », il traduit par « cession de la majorité des parts » : « Quand vous n'avez plus qu'une minorité de blocage, vous n'êtes plus le patron. »
A gauche, on reste prudent. Même si la Compagnie des Alpes a meilleure presse, « parce que je me méfie viscéralement des fonds de pension », explique Gérard Barc. Ceci dit, l'opposition attend d'en savoir plus. « Ça peut être la meilleure et la pire des choses. Qu'est-ce qu'on est capable de négocier au sein d'une minorité de blocage ? »

Philippe Bonnet



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Futuropithèque
Futuropithèque
Message#12734
Sam 27 Mar 2010 - 19:58

Profitons du parc et de sa qualité pendant qu'il en est encore temps... Triste

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://wisnag.fr
avatar
Futurosaure
Futurosaure
Message#12746
Lun 29 Mar 2010 - 21:01

Mais que ce passe t-il, c'est toujours comme ça, au moment ou le parc est en progression on vend !! Que doit pensez Domminque Hummel ?? Avec tout le travail qu'il a fait !! Si c'est comme axtérix, ba vla le bordel lol !!

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#12749
Lun 29 Mar 2010 - 22:59

Le pense que le mode de gestion actuel fonctionne très bien comme ça.

Par contre au vu des exemples actuel, je crains aussi qu'une gestion comme celle de leur parcs irait selon moi à l'encontre de la vision actuelle de l'équipe en place et du département concernant l'action de renouvellement et de diversification du contenu. Le Futuroscope est l'enfant du Département, c'est donc de lui que doivent venir la majorité des décisions.

Je le répète encore, oui à une petite participation, mais pas plus que celle du CG. Ce serait alors à la CDA que reviendraient les décisions voire l'exploitation du Parc. Il a fallu 1 an et demi à Amaury pour le couler, qui dit mieux ? À quoi va t'il ressembler demain ? Réfléchissez bien, messieurs les conseillers.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Futuraptor
Futuraptor
Message#12750
Mar 30 Mar 2010 - 11:20

Franck Floze est venu nous expliquer que le conseil général aurait toujours des parts en ayant son mot a dire et pouvant mettre un veto pour des décisions qui ne correspondraient pas avec la vision du parc Clin d'oeil

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Étoile filante
Étoile filante
Message#12751
Mar 30 Mar 2010 - 11:49

Mouais... Si c'est comme ce que Claude Bertaud évoquait (30 % des parts pour le CG), ils ne pourront pas bloquer grand chose avec la "minorité de blocage"... On va surtout avoir dans les prochaines semaines un discours du CG qui se voudra rassurant mais au vu de l'histoire du parc, mieux vaut être très vigilant...

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Futuraptor
Futuraptor
Message#12752
Mer 31 Mar 2010 - 1:00

34 % pour le CG
36 % pour la compagnie des alpes

ils pourront donner un veto sur n'importe qu'elle décision, maintenant je ne dit pas que je trouve ça bien, mais attendons de voir Clin d'oeil

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Futurosaure
Futurosaure
Message#12753
Mer 31 Mar 2010 - 16:01

Bientôt de nouveaux actionnaires au Futuroscope


Le Conseil général souhaite ouvrir le capital du Futuroscope. Lors de la prochaine commission permanente, son président Claude Bertaud proposera à l’assemblée d’adopter l’entrée d’un nouveau partenaire, «tout en préservant une majorité publique dans le capital».

«Tirant les leçons des expériences passées, le Département entend conserver un rôle décisif dans les futurs choix stratégiques, par un montage juridique adéquat, dans la société d’exploitation», a-t-il précisé dans un communiqué daté du 26 mars.

La Compagnie des Alpes, filiale de la Caisse des Dépôts possédant plusieurs stations de ski, serait d’ores et déjà pressentie.

L’objectif de cette opération consistera à lever des fonds afin de renouveler les attractions du parc et maintenir les bons résultats constatés ces dernières années en termes de fréquentation et de chiffre d’affaires. Cette réflexion sera aussi une réponse aux «profondes évolutions administratives portées par la réforme territoriale actuellement en débat, qui encadrera de manière très précise les compétences départementales».

Depuis décembre 2006, le Conseil général détient 70,26% du capital du Futuroscope (soit 6,6 millions d’euros), la Caisse des Dépôts, 21,5%, le groupe Unibail-Rodamco, 6,44%, et le consortium I Parks International, 1,51%.

Romain Mudrak

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Futurosaure
Futurosaure
Message#12910
Mar 20 Avr 2010 - 14:36

Pourquoi réfléchir aujourd’hui à une ouverture du capital du Futuroscope ?

Avec une fréquentation en forte croissance dépassant 1,7 million de visiteurs en 2009, soit plus de 500 000 visiteurs en 5 ans, le Futuroscope fait figure de locomotive nationale parmi les parcs de loisirs, en terme d’affluence mais aussi et surtout en terme de rentabilité.

C’est dans ce contexte que j’ai souhaité que l’Assemblée Départementale se donne la possibilité d’étudier des propositions de grands opérateurs touristiques qui pourraient apporter au Futuroscope, mais aussi à l’ensemble du site de la Technopole, les moyens de poursuivre cette exceptionnelle dynamique. Se donner ainsi un projet d’avenir ambitieux, à l’appui de moyens d’investissements appropriés, d’une expérience de professionnels et d’une solidité financière reconnue.

On a tiré les enseignements du passé. En plus de la qualité du partenaire, il est indispensable que le Conseil Général conserve un rôle décisif dans les futurs choix stratégiques du Parc, pour peser sur son avenir et sa pérennité. C’est pour cela qu’il est indispensable de conserver une minorité de blocage et d’inscrire dans les actes juridiques les conditions que nous estimons incontournables pour assurer la croissance du Parc et la pérennité des emplois. Ce sera un préalable indispensable à toute ouverture du capital du Futuroscope. Nous avons le devoir d'imaginer l’avenir du projet initié par René Monory, surtout à
quelques mois de la réforme des collectivités. Ce concept qui a porté notre département depuis 25 ans, doit rester la locomotive du tourisme et de l'économie de la Vienne.

(article "Edito du CG86 d'avril")

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#12944
Mar 27 Avr 2010 - 22:44

Article de Centre Presse et La Nouvelle République de ce mardi 27 avril :

Futuroscope et budget au menu du Département

Les conseillers généraux sont réunis en conclave toute la semaine pour examiner des questions budgétaires et évoquer l'avenir du Futuroscope.


Claude Bertaud a une semaine pour convaincre une majorité
du bien-fondé de l'ouverture du capital du Futuroscope.

On va parler gros sous et capitalisme cette semaine au conseil général où les élus sont réunis en session budgétaire jusqu'à vendredi prochain.

La session a débuté sur une bonne nouvelle hier matin: en bouclant le compte administratif 2009, le Département a dégagé 16M € d'excédents cumulés, ce qui va lui permettre de rajouter 3,3M€ au budget 2010, essentiellement pour financer des travaux dans les collèges et sur les routes malmenées par le rude hiver.

[…]

Privatiser ou pas ?

Autre gros morceau à avaler d'ici vendredi, l'opportunité d'ouvrir le capital du Futuroscope à un opérateur privé. On sait que la Compagnie des Alpes est intéressée. Claude Bertaud a besoin d'un vote de l'assemblée départementale pour ouvrir des négociations. Jeudi, des avocats éclaireront la lanterne des élus sur les conditions juridiques de cette opération capitalistique. «L'objectif est d'aller vers de nouveaux développements pour le Futuroscope, a indiqué Claude Bertaud. Mais si on s'aperçoit que ça ne va pas dans cette direction, on stoppera immédiatement tout contact.»
Philippe BONNET



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
Page 2 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  SuivantDernier message

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Passéroscope :: De 2006 à 2016 :: Saison 2011-


« Le Forum du Futuroscope » est un site non officiel   •  Pour joindre le Parc du Futuroscope, consultez le site officiel: » Futuroscope.com (aide en ligne, contact)