FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoChaîne YouTubePlan du ParcHistorique des attractionsBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion
}

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Page 9 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant Dernier message
AuteurMessage
avatar
Futuro habilis
Futuro habilis
Message#14045
Sam 30 Oct 2010 - 18:12

Celà fait longtemps que la CDA a déclaré vouloir conserver les équipes actuelles.

A mes yeux, la principale menace pour l'avenir du Futuroscope reste le risque de manque d'investissements par la CDA. Rappelons que le conseil général, qui injecte chaque année 6 à 7 millions d'euros dans le parc, va arrêter de la faire après 2011. C'est donc en théorie la CDA qui doit reprendre à son compte le rythme des investissements. Seulement on connait leur frilosité à cet égard (on le voit partout ailleurs), et si la CDA refuse d'investir, la minorité de blocage du Conseil Général n'y changera strictement rien.

Il sera très intéressant d'obtenir les statuts de la nouvelle SA constituée, une fois qu'ils seront publiés au RCS. C'est eux et seulement eux qui scéleront les éventuels engagements des actionnaires quant à la vie de la société ( qui les rendront obligatoires surtout) et qui régleront clairement des questions comme le calendrier d'ouverture ou le rythme des investissements. Si rien n'est précisé dans ces statuts, alors la CDA pourra à terme, quoi qu'on en dise, faire presque ce que bon lui semble...

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14057
Lun 1 Nov 2010 - 16:00

C'est sûr, on peut vraiment craindre sur les investissements après 2011, si cela n'est pas fixé dans ses statuts. Mais cela a quand même été un point important des accords, je ne sais pas comment cela sera formalisé.

Il n'y aurait pas de changement de direction, tant mieux, et elle réfléchit déjà à plusieurs projets pour l'avenir (cf l'entretien avec D. Hummel) … Mais je vois mal la CDA refuser de financer les choix même de la direction. Est-ce le cas ailleurs ?



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Étoile filante
Étoile filante
Message#14059
Lun 1 Nov 2010 - 18:07

Futuroscophile a écrit:
Il n'y aurait pas de changement de direction, tant mieux, et elle réfléchit déjà à plusieurs projets pour l'avenir (cf l'entretien avec D. Hummel) … Mais je vois mal la CDA refuser de financer les choix même de la direction. Est-ce le cas ailleurs ?

La CDA aura bien plus de puissance dès 2012 au sein de processus décisionel pour les futurs investissements et évolutions du parc, c'est un fait. Si ces choix sont différents de ceux voulus pour l'équipe actuelle (il vaut mieux parler d'équipe plutôt que de direction en termes de futurs projets), cela risque de poser rapidement problème... La solution pour la CDA, changer la direction ! Il est donc fort probable qu'il y est des changements notables au cours des 2 prochaines années...

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14082
Jeu 4 Nov 2010 - 17:33

Pour les pictaviens, sachez qu'un débat aura lieu au Love Money Café, lundi 29 novembre de 19h00 à 20h30 :


Changement d'actionnaire au Futuroscope : Conséquences pour le Parc ?

La Compagnie des Alpes devient le 1er actionnaire du Futuroscope : Quels changements pour le Parc ?

Venez en débattre avec Dominique HUMMEL, Président du Directoire



> Lien vers l'évènement sur Facebook



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14180
Sam 4 Déc 2010 - 16:00

Centre Presse était présent au débat sur l'avenir du Futuroscope, lundi 29 novembre au Love Money Café à Poitiers, en compagnie de Dominique Hummel et de Jacques Grandon, ancien vice-président du Conseil général de la Vienne à l'époque de René Monory.

Résumé :

Hummel, le futur du parc


Dominique Hummel veut consolider la recette gagnante du Futuroscope avec l'arrivée de la Compagnie des Alpes.

Avant le coup d'envoi, aujourd'hui, des animations de Noël au Futuroscope, son patron évoque l'avenir du site qu'il dessine sous les traits d'une métropole.

Même au coin du zinc, Dominique Hummel est comme un poisson dans l'eau. « J'aime bien cet endroit. C'est un repaire où on trouve des repères », annonce-t-il à ses auditeurs serrés comme des sardines au LM Café. Et c'est sans langue de bois que le directeur du Futuroscope s'exprime sur l'avenir du parc.

Grandon : "C'est le deuxième miracle du Futuroscope"

« Le sujet est solennel vu les enjeux », lâche-t-il en dissertant sur l'entrée dans le capital de la Compagnie des Alpes. « Moi? Je reste. » Voilà qui doit rassurer Jacques Grandon. « Après René Monory, Dominique Hummel est le deuxième miracle du Futuroscope », s'enflamme l'ancien bras droit du shérif à propos de celui qui a remis le navire à flot.
« Avec d'autres priorités politiques, le département, tout en restant dans une situation minoritaire de blocage, n'est plus en mesure d'accompagner le développement du Futuroscope, souligne Hummel . La Compagnie des Alpes, filiale de la Caisse des Dépôts, ce sont des gens du métier avec une quinzaine de parcs en portefeuille: Astérix, Walibi, le musée Grévin... Elle s'est engagée à ne pas tarir l'investissement sinon on meurt très vite. C'est une locomotive qui doit nous permettre de franchir le cap des 2 millions de visiteurs. »
Autour du Futuroscope, la technopole, avec ses 200 entreprises, ses écoles, ses labos... étend ses tentacules. « Travail, loisir, recherche, c'est 6000 emplois, relève Dominique Hummel. A terme, le pôle entrepreneurial pourrait ratisser la moitié des emplois. L'enjeu de cette zone, c'est de passer d'une logique de technopole à une logique de métropole. La question de la vie du site le soir est posée avec la construction d'un quartier du Grand Poitiers ».
« Une réflexion politiquement pas correcte puisque le Futuroscope s'étale sur deux communes, Chasseneuil, qui est dans la CAP, et Jaunay-Clan, qui n'y est pas », termine Dominique Hummel.

(1) Début janvier, le département va toucher un chèque de 30 m€ de la Compagnie des Alpes. « Il servira à financer une partie de Center Parcs qui touchera plus de 1.000 personnes en terme d'emploi. 5 m€ seront distribués aux collèges. » Le CG économisera6,5 € annuels qu'il n'investira plus. Il conserve l'entretien des bâtiments à hauteur d'1,5 M€ récupérés par le loyer.
Jean-Francois RULLIER



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14434
Lun 10 Jan 2011 - 11:48

C'est donc ce vendredi 14 janvier que sera officiellement entériné l'accord rendant la Compagnie des Alpes l'actionnaire principal du Futuroscope, à hauteur de 45%.

Je vous rappelle que cette opération rapporte un peu plus 25 millions d'euros au Conseil Général de la Vienne, et que ce dernier aura encore environ 30% des parts.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14440
Ven 14 Jan 2011 - 23:02

C'est donc chose faite ! Vendredi 14 janvier 2011, une nouvelle page s'ouvre dans l'histoire du Futuroscope :


La Compagnie des Alpes prend le contrôle du Futuroscope


Dominique Hummel (à gauche) reste le patron du Futuroscope, après la signature des accords de cession.

La Compagnie des Alpes a pris le contrôle effectif du Parc du Futuroscope ce vendredi à l’issue de la signature de l’ensemble des actes juridiques liés à la cession des parts. Après onze mois de discussions et de négociations, les présidents du Conseil général de la Vienne et du groupe CDA, respectivement Claude Bertaud et Dominique Marcel, ont procédé à la signature de l’ensemble des actes juridiques liés à la cession des parts du Parc. L’opération permet d’une part d’assurer au Futuroscope un nouvel avenir avec la CDA, mais d’assurer également le développement de nouveaux projets structurants majeurs pour la Vienne avec la participation active de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Avec une participation de près de 45 % du capital de la société d’exploitation du Futuroscope, le groupe CDA devient le premier actionnaire.


(Source : Centre Presse)

Flèche Lisez également le communiqué de presse
Ouvrir le PDF:
 

Et voici, pour résumer, le schéma de la nouvelle répartition du capital (visible en avant-dernière page du communiqué) :




administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Étoile filante
Étoile filante
Message#14441
Sam 15 Jan 2011 - 1:11

Une page se tourne en effet... Pour mieux repartir vers de nouvelles aventures ! Les équipes du Parc sont en tout cas confiantes vis à vis de l'arrivée de la CDA. Rappelons que les équipes restent inchangées pour le moment. Clin d'oeil

Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14443
Sam 15 Jan 2011 - 10:55

Oui, je suis aussi confiant dans l'immédiat et satisfait de savoir que Mr Hummel et son équipe, à qui j'accorde toute mon estime, soient reconduits.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
avatar
Administroscope
Administroscope
Message#14444
Sam 15 Jan 2011 - 21:04

Centre Presse de ce week-end consacre toute sa page 2 à l'arrivée de la CDA :


Jour de noces au Futuroscope

La Compagnie des Alpes a pris le contrôle effectif du Parc hier à l'issue de la signature de l'ensemble des actes juridiques liés à la cession des parts.



Dominique Marcel et Claude Bertaud ont été les témoins des noces du Futuroscope.

Après onze mois de discussions et de négociations avec le conseil général, la Compagnie des Alpes (CDA) a pris hier le contrôle effectif du Futuroscope. Les deux présidents, respectivement Claude Bertaud et Dominique Marcel, ont procédé à la signature de l'ensemble des actes liés à la cession des parts du Parc en présence des membres du conseil de surveillance.
L'opération permet d'une part d'assurer au Futuroscope un nouvel avenir avec la CDA, mais d'assurer également le développement de nouveaux projets structurants majeurs pour la Vienne avec la participation active de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

"C'est un grand enrichissement pour notre entreprise"


Avec une participation de près de 45% du capital de la société d'exploitation du Futuroscope, le groupe CDA devient le 1 actionnaire. Il dispose ainsi de la majorité au sein du conseil de surveillance et a, aux termes des statuts et du pacte d'actionnaires, les moyens lui permettant d'exercer le contrôle opérationnel et financier de la société.
En paraphant la cession, le président Bertaud l'a de nouveau justifiée: « En cette période d'incertitude pour l'avenir des collectivités, il est essentiel d'anticiper pour que la formidable dynamique insufflée par le Futuroscope perdure. Envisager un partenariat gagnant avec un opérateur privé est apparu la seule solution pertinente, efficace et de long terme », a-t-il expliqué. D'où le choix d'un professionnel du tourisme et de la gestion de parcs d'attractions avec la CDA « plutôt qu'un fonds de pension ».
Tout en félicitant les équipes du parc pour les résultats enregistrés ces trois dernières années, Claude Bertaud a voulu rappeler que « ce sont les impôts payés par les habitants de la Vienne qui ont financé le Futuroscope ». Le Département reste d'ailleurs propriétaire du foncier. L'opération finalisée hier va lui permettre de percevoir la somme de 30,2 millions d'euros. Une partie sera fléchée vers la nouvelle société d'économie mixte patrimoniale (80% Département, 20% CDC, en attendant l'arrivée de Grand Poitiers ou de la Communauté d'agglomération du pays châtelleraudais) qui interviendra dans le financement d'investissements dans des opérations d'immobilier d'entreprises ou de tourisme sur la Vienne, comme par exemple pour le projet de Center Parcs dans le Loudunais, les collèges, etc.

Un esprit de partenariat

Dominique Marcel s'est réjoui de l'arrivée du parc dans le groupe CDA: « Nous ne venons pas ici en conquérant, nous ne venons pas reprendre le Futuroscope. Vous et nous, on s'est trouvé. Nous prenons le contrôle mais toujours dans un esprit de partenariat ». Il considère que c'est « un enrichissement mutuel ». Le nouvel exploitant s'est voulu rassurant: « On ne va pas opérer de rupture. Nous allons asseoir, consolider, amplifier le redressement remarquable qu'a connu le Futuroscope ».
Philippe Bruyère


en savoir plus

Le nouveau conseil de surveillance du Futuroscope présidé par Dominique Marcel (CDA), est composé de: Franck Silvent (CDA), Olivier Garaialde (CDA), Delphine Pons (CDA), Patrice Garnier, ancien président du conseil de CDA, Philippe Valletoux, ancien dirigeant du Crédit Local de France et de Dexia, Thierry Ravot (CDC), Claude Bertaud, Guillaume de Russé, Gérard Barc et Guy Monjalon, ces quatre derniers représentant la SEML patrimoniale de la Vienne.




••• Syndicats: les yeux grand ouverts

Les représentants des salariés du Futuroscope ont suivi de très près les tractations entre le conseil général et la Compagnie des Alpes. Avec un leitmotiv: conforter l'emploi (le parc emploie 375 CDI, et 700 personnes en équivalent temps complet quand il tourne à plein régime). « Le paramètre le plus important, c'est le calendrier d'ouverture du Parc, parce que ça conditionne le nombre d'emplois, explique Nadège Laverré, de l'intersyndicale (*). Les statuts prévoient 270 jours d'ouverture, alors qu'on nous parlait de 250 au début des négociations. Sur ce plan-là, on est rassuré. »
Les syndicats sont rassurés, aussi, par la manière dont se présente la Compagnie des Alpes. « Ce sont des professionnels des parcs de loisirs, reconnaît Mickaël Rivereau, membre lui aussi de l'intersyndicale. Ils nous ont présenté un business plan qui semble prudent. Ils reconnaissent notre savoir-faire. Je pense qu'on pourra mettre en place des synergies entre les entreprises du groupe, dont nous serons la plus importante, il faut le rappeler. »

"Nous serons très attentifs"

Les représentants du personnel avouent que ce changement d'actionnaires se fait de façon plus sereine que lors de la privatisation ratée de 2000 avec le groupe Amaury. « A l'époque, tout le monde était euphorique, raconte Mickaël. On se voyait déjà avec un départ du Dakar au Futuroscope et un développement du tonnerre. » Le retour sur terre avait été difficile, le plan de restructuration est encore dans toutes les mémoires. « Nous serons très attentifs, préviennent les syndicats. Les salariés ont de légitimes inquiétudes, car l'inconnu fait toujours peur. A nous de veiller à ce qu'il ne soit pas fait n'importe quoi. »
Dans leur rôle de vigie, les yeux grand ouverts, les représentants syndicaux se sentent « soutenus par les élus, qui ont fait inscrire des garanties dans l'accord avec la Compagnie des Alpes ». Ils se disent, enfin, que leur directeur actuel, Dominique Hummel, grand artisan de renouveau économique du parc, et grand artisan également du rapprochement avec le nouvel actionnaire majoritaire, ne peut pas les conduire dans ce qui s'avérerait un piège.

(*) L'intersyndicale regroupe la CFDT et l'UNSA, elle était majoritaire aux dernières élections des représentants du personnel.
Philippe Bonnet




La phrase

"Nous sommes très excités à l'idée d'ouvrir la fenêtre ; quand on ouvre une fenêtre, il y a plus de lumière qui rentre ; voilà ce qu'on espère de ce rapprochement que nous envisageons avec beaucoup d'enthousiasme."

C'est ce qu'a déclaré Dominique Hummel, le président du Directoire du Parc du Futuroscope, qui a été confirmé hier dans sa fonction. Nommé également conseiller auprès du président, il aura en charge tout le développement du groupe auprès des collectivités locales. "Il y a eu une première vie, c'était la formidable croissance du Futuroscope dans les années quatre-vingt, une deuxième vie, on n'y revient pas, l'échec du premier mariage, une troisième vie qui est maintenant terminée, celle du rebond. Il était souhaitable, inéluctable, qu'on aille vers une 4e vie pour à nouveau nous adosser à des professionnels de ce métier, explique M. Hummel. Si le Futuroscope a pu durer, a pu endurer, a pu perdurer, c'est parce qu'il y a une foi ici, nous sommes très confiants."




Le chiffre

1.826.000

C'est le nombre de visiteurs accueillis au cours de l'année 2010, soit une hausse de 8 % par rapport à l'année précédente. Son chiffre d'affaires s'est élevé dans le même temps à 87 millions d'euros (+ 10 %) et son résultat net dépasse les 10 millions d'euros, soit le meilleur résultat que le parc ait connu depuis son ouverture en 1987. A noter que dans le cadre des accords liés à la cession d'une partie de ses parts à la Compagnie des Alpes, le Département a signé une promesse d'acquérir auprès de la société d'exploitation au terme d'un délai maximal d'un an, la participation de 80 % détenue dans la société du Palais des congrès.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Merci d'utiliser « Éditer » pour compléter votre dernier post. Ne pas « Citer » le tout dernier message : préférez la réponse rapide ou « Nouveau message »
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net
Page 9 sur 10  •  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  SuivantDernier message

 La Compagnie des Alpes entre dans le capital du Futuroscope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Passéroscope :: De 2006 à 2016 :: Saison 2011-


« Le Forum du Futuroscope » est un site non officiel   •  Pour joindre le Parc du Futuroscope, consultez le site officiel: » Futuroscope.com (aide en ligne, contact)