FAQPortailPlans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 788814373AccueilDernières discussionsRechercherPlans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 788814373Plan du ParcChronologie des attractionsOffres billetterie FuturoscopePage FacebookTwitter @LeForumduFuturoPlans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 788814373S'enregistrerConnexion


Suivez Le Forum du Futuro
sur les réseaux sociaux
Chasseurs
de tornades
Nouvelle attraction
à Images Studio : ouverture
officielle le 2 juillet 2022
Prévisions
d’affluence
nouveau Calendrier de
prévisions de fréquentation
au Parc du Futuroscope
Exposition
de maquettes
Les maquettes de
Nicoland à Euromodels, ce
week-end à Châtellerault
Station Cosmos
Le nouvel hôtel et le
restaurant Space Loop sont
ouverts depuis le 29 avril !
Plan
interactif
Parcourez le plan
interactif pour tout savoir
sur le Futuroscope
Vision 2025
304 M€ : un resort et
de nouvelles attractions
majeures à l'horizon 2025
Aquascope
Un parc aqualudique
indoor verra le jour aux
portes du Futuro en 2024
Les musiques du
Futuroscope
Écoutez
les musiques du Parc sur
Deezer, Spotify, Apple Music
Okahina Wave
Une vague de surf
artificielle en projet sur
le lac de la technopole
Mission
Bermudes
Nouveauté 2024 à la
place du Jardin des Énergies :
un rocking boat Mack Rides
Plans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort ?c=32287&m=1772888&a=372003&r=&t=html
Le Forum du Futuroscope :: Le Futuroscope :: Prochainement…
 

 Plans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 


Page 1 sur 10  •  Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant Dernier message
TCJ
#22394
TCJ • Administroscope Administroscope
Mar 12 Nov 2013 - 19:08

Les projets à venir au Futuroscope · 2020-2025

Résumé des principaux projets confirmés au cœur et autour du Parc :

• AU CŒUR DU PARC DU FUTUROSCOPE :

3 nouvelles attractions majeures (une tous les 2 ans), dont :
· 2022 : Chasseurs de tornades · nouvelle attraction au pavillon Images Studio
· 2024 : Mission Bermudes · nouvelle attraction à la place du Jardin des Énergies
· 2025 ou 2026 : nouveau coaster · nom, type et emplacement non spécifiés


Renouvellements d’attractions et spectacles, dont :
· 2021 : La Clé des songes · Nouveau spectacle nocturne (février 2021)
· 2021 : Aventure Éclabousse (Futuropolis) · Refonte/thématisation du boat ride Mission Éclabousse
· 2023 : Nouvelle attraction 4D à la place de L’Âge de Glace (Pavillon de l'imaginaire) (décembre 2022)
· 202? : Nouveaux films au Kinémax et à la place de Chocs Cosmiques
· 2023 : Nouveau spectacle dans l'ex Imax 3D (en remplacement des Mystères du Kube)
· 2024 : Nouvelles installations à Astra Fun Xperiences
· 2025 : Nouveau spectacle au pavillon Imagic (en remplacement d'Illusio)
· 2026 : Nouveau système de projection à L’Omnimax


• RESORT («FUTUROSCOPE 2») · De nouveaux lieux de vie aux portes du Parc d'ici 2024 :

· 2022 : Hôtel Station Cosmos, restaurant Space Loop, Bar des Pilotes · hôtel, restaurant et bar thématisés sur l'espace (mai 2022)
· 2023 : EcoLodgee · village de 120 lodges écologiques
· 2024 : Aquascope · parc aquatique indoor
· 2024 : Plaza Futuroscope · place piétonne au cœur du resort


• AUTOUR DU FUTUROSCOPE · projets indépendants :

· 2020 : ZerOGravity · simulateur de chute libre indoor (août 2020)
· 2022 : Arena Futuroscope · salle sportive et culturelle de 6000 places (avril 2022)
· 2023 : Okahina Wave · surf sur le lac du Téléport (printemps 2023)



Retrouvez les informations les plus récentes en dernières pages de ce sujet …
Dernières informations


Le Parc du Futuroscope mène depuis des années une forte politique de renouvellement de son offre, afin d'offrir de nouveaux contenus toujours plus novateurs et immersifs, pour un public de plus en plus nombreux et familial. Objectif : allonger la durée de visite pour devenir une véritable destination de court-séjour, et porter la fréquentation à 2,5 millions de visiteurs annuels.

Ce programme d’investissements de plus de 304 millions d’euros sur 10 ans, dont les ⅔ à ¾ seraient livrés en 2025, se compose de 2 volets :


• Au cœur du Parc du Futuroscope : un volet à 200 M€ pour renouveler le Parc

Dans la lignée de L'Extraordinaire Voyage en 2017 et Objectif Mars en 2020, 3 nouvelles attractions majeures seront créées au cœur du Parc, à raison d'une tous les 2 ans, pour 20 millions d'€ chacune. La prochaine nouveauté 2022, Chasseurs de tornades, est en chantier au cœur du pavillon Images Studio (ex Futur l'Expo), et sera suivie par Mission Bermudes en 2024, ainsi qu'un second coaster en 2025 ou 2026.

D'autres investissements sont prévus pour poursuivre le renouvellement des pavillons existants, à commencer un nouveau spectacle nocturne en 2021, de nouvelles programmations en remplacement de 1 Chocs cosmiques, 15 L’Âge de Glace, l’expérience 4D, de nouveaux spectacles à la place de 7 Les Mystères du Kube et 8 IllusiO, un destin magique, de nouvelles installations ludiques à 5 Astra fun Xperiences
Enfin, de nombreux aménagements extérieurs continueront d'embellir et densifier le parc, afin d'enrichir l'« expérience interstitielle ».


• Futuroscope 2 : un resort à 104 M€ pour créer une véritable destination

En 2020, le Parc du Futuroscope et ses partenaires s'engagent aussi dans un développement hors de ses limites actuelles à l'horizon 2024, pour un second volet de 104 millions d'€, surnommé "Futuroscope 2" :

Un parc aquatique indoor « Aquascope », une nouvelle offre d'hôtellerie thématisée : Station Cosmos (76 chambres thématisées en station spatiale + restaurant Space Loop) et EcoLodgee (village de 120 lodges familiaux au milieu de la nature) verront le jour au sud-ouest du parc historique, les parkings actuels subissant une profonde refonte.


• Et bien d'autres projets indépendants autour du Parc :

En parallèle, le site du Futuroscope évolue aussi hors des limites du Parc, avec l'arrivée de nouvelles activités culturelles et de loisirs, indépendantes du Parc mais avec le concours du Conseil départemental de la Vienne, fondateur et aménageur historique de la zone d'activités du Futuroscope.

Face à l'entrée du Parc, deux projets soutenus par le Département sortent actuellement de terre : le centre de chute libre indoor ZérOGravity (ouvert en août 2020), et l'Arena Futuroscope, grande salle sportive et culturelle de 6000 places (ouverte en avril 2022). Outre des concerts et rencontres sportives, L'Arena sera aussi utilisée par le Parc pour un grand spectacle estival à l'été 2022 …


À terme en 2024, l'entrée principale du Parc (modernisée avec suppression de son toit), l'Aquascope, les nouveaux hôtels, ZerOGravity et l'Arena Futuroscope seront reliés par une vaste place de vie piétonne de 3 hectares, la « Plaza Futuroscope », pensée dans le code des expositions universelles.
Ce qui n'était que parkings et prairie face à l'entrée principale du Futuroscope prendra la forme d'un véritable resort, qui devrait avoir cet aspect à l'horizon 2025 :

Plans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 2025-Futuroscope-2-Vision-Parcs-Ho-tels-2020-07


Véritable aimant à projets, le Futuroscope se développe aussi sur la Technopole voisine en attirant des projets indépendants (hôtellerie, loisirs …), notamment Okahina Wave, un spot de surf sur vague artificielle en 2023 sur le lac du Téléport.

Malgré le contexte sanitaire ayant entraîné des périodes de fermeture exceptionnelle du Parc en 2020 et 2021 (fréquentation et chiffre d'affaires en baisse de près de moitié en 2020), ces différents projets sont tous maintenus, comme l'a confirmé le directeur général du Futuroscope en juin 2021.

La décennie 2020 sera donc pour le Futuroscope une nouvelle ère de son histoire, celle de la mutation d'un parc d'attractions unique vers une vaste destination de loisirs à l'offre toujours plus diversifiée et originale.

Mise à jour : 01/08/2022


Le sujet : – Consultez les messages les plus récents en dernières pages



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post).  Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas
TCJ
#26851
TCJ • Administroscope Administroscope
Jeu 1 Fév 2018 - 11:26

Débat d'orientation budgétaires ce matin au Conseil départemental de la Vienne :

Parmi les projets abordés, le plan de développement 2018-2022 du Futuroscope.

Le plan est chiffré à 70,3 millions d'€  Choqué dont :
– 64,3 M€ financés par le Futuroscope,
– 6 M€ par le Département de la Vienne (1,5 M€) + SEM patrimoniale de la Vienne (4,5 M€ pour Mission Kepler)


Le bilan du plan d'investissement 2014/2017 : 51,09 M€ par le Parc et 8 M€ par le département, donc 59 M€ au total (nb : chiffré 58 M€ en 2015)



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post).  Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas
fondateuroscope
#27059
fondateuroscope • Fondateuroscope Fondateuroscope
Mer 9 Mai 2018 - 16:40

Rodolphe Bouin en interview dans Le Parisien :

Futuroscope : «Une nouvelle attraction majeure tous les deux ans, voire tous les ans»


Économie | Virginie de Kerautem | 09 mai 2018, 14h57

Rodolphe Bouin, nouveau président du Futuroscope depuis le 1er avril, rêve de transformer le parc, situé près de Poitiers (Vienne), pour y attirer la clientèle plus longtemps.

Quels sont vos objectifs au moment de prendre les commandes du Futuroscope ?

On travaille sur trois horizons. Un à court terme d’abord, avec le lancement depuis un mois d’une jolie nouveauté : Sébastien Loeb Racing Xpérience, en réalité virtuelle 5D, pour démarrer la saison. L’objectif étant de stabiliser l’entreprise aux alentours de 2 millions de visites. Le second enjeu porte sur les 24 prochains mois, avec la fin d’un programme d’investissement entrepris il y a 4 ans pour diversifier le parc à travers des expériences plus immersives destinées à un public très large. Cette cible intergénérationnelle est l’une de nos marques de fabrique et nous différencie fortement de la concurrence.

Et quelle est votre troisième ligne d’horizon ?

Elle est se situe en 2025 avec l’objectif de franchir un palier significatif. Avec 108 M€ de chiffre d’affaires et un résultat net positif depuis 2007, compris entre 6 et 8 M€, la situation est saine. Nous voyons l’avenir sereinement et pouvons réfléchir à des voies de développement différentes à l’intérieur et l’extérieur du parc.

A l’extérieur ?

Oui, nous étudions avec la Compagnie des Alpes, notre actionnaire principal, une offre complémentaire pour chercher un nouveau levier d’attractivité. Ça pourrait être un deuxième parc d’envergure moindre, mais avec des natures d’expériences totalement différentes, pour un autre public. Le parc actuel s’étend sur 80 ha, dont la moitié pour le parking. On a encore un peu de place. Ces 5 dernières années, on a diversifié notre produit en cassant des contenus d’attraction pour en refaire de nouveaux. Aujourd’hui, les propositions sont renouvelées.

Les investissements prévus sont de quel ordre ?

Nous dépensons 13 à 14 M€ cette année, contre 8 à 10 M€ précédemment. On a amorcé un virage assez offensif avec le lancement il y a 14 mois de « l’Extraordinaire voyage », attraction numéro un des visiteurs. Il s’agit d’une aventure totalement immersive, à bord d’une plate-forme de 84 sièges. 2020 sera la fin d’un cycle, marqué par un investissement de 20 M€, le plus gros jamais réalisé, pour une attraction disruptive par rapport à ce que l’on a l’habitude de faire, autour de la thématique de l’espace.

Le Futuroscope n’a pas toujours connu une telle sérénité…

Entre 1997 et 2002, le site a perdu plus de la moitié de ses visiteurs. Il s’était sans doute reposé sur ses fondamentaux. On a amorcé entre 2002 et 2010 une croissance certaine avec une hausse des investissements et une nouvelle attraction majeure tous les deux ans, voire tous les ans à partir de 2020. C’est le bon rythme d’après nous.

(…)


Lire la suite



Fondateur du Forum – Compte admin géré par TCJ
Revenir en hautAller en bas
TCJ
#27139
TCJ • Administroscope Administroscope
Sam 23 Juin 2018 - 11:27

Dans une délibération du 7 juin 2018, le Conseil départemental de la Vienne a approuvé le nouveau plan de développement 2018-2022 du Parc du Futuroscope, d'un montant prévisionnel de 70.360.000 € HT comme indiqué précédemment. Soit une moyenne de 14 M€ /an sur 5 années.

Pour rappel, le département de la Vienne y participe à hauteur de 6 M€ en sa qualité de propriétaire (construction du bâtiment Kepler et grosses réparations) via sa SEML patrimoniale.

Détails:



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post).  Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas
Elfried86360
#27214
Elfried86360 • Futuroscromagnon Futuroscromagnon
Ven 20 Juil 2018 - 20:26

Interview de Rodolphe Bouin dans info-éco

http://www.info-eco.fr/horizon-2022-le-parc-du-futuroscope-prend-un-nouvel-envol/583704

Les annonces des nouvelles attractions se font les unes derrières les autres et le Futuroscope suscite toujours autant l’intérêt d’un public intergénérationnel. Pour les 5 ans à venir, le directeur d’exploitation, Rodolphe Bouin va consacrer 70 millions d’euros au développement du parc et promet un véritable bouleversement dans les dix ans à venir. Entretien avec un directeur ambitieux connaissant le parc comme sa poche et souhaitant le rendre incontournable.

Info-éco / Pour votre premier exercice, votre challenge est de taille avec un budget de 70  M€ ?

Rodolphe Bouin / C’est le plus important investissement en 5 ans jamais réalisé au parc du Futuroscope, cela représente environ 13 M€ par an contre 10 M€ auparavant. 64 M€ sont apportés par la Compagnie des Alpes, 4,5  M€ par la SEM Patrimoniale de la Vienne pour les travaux neuf et 1,5  M€ pour les grosses réparations. Ce n’est que 10  % supplémentaire de l’investissement, mais ça change la donne, notamment pour un débit horaire plus fort. Notre objectif pour les prochaines attractions est d’atteindre les 1  000 visiteurs à l’heure, actuellement nous sommes plutôt entre 500 et 800 visiteurs à l’heure. Il nous faut de grosses machines qui font de la satisfaction et de la qualité. Dans ce plan, notre attraction phare sortira fin 2019. A l’horizon 2025, il en faudrait idéalement trois de plus pour changer l’expérience. Il est important pour nous de souligner le soutien du département de la Vienne car il n’a aucune obligation, sans omettre les deux autres projets qu’il soutient, la soufflerie et l’Arena. Nous travaillons en étroite collaboration avec le président Bruno Belin et ses équipes, mais nous n’intervenons pas dans l’investissement.

Info-éco / Quels sont vos projets pour L’Arena ?

R. B. / Dans ce bel écrin de 5 800 places, nous avons prévu 45 dates en continu du 15 juillet au 31 août et ainsi nous pourrons communiquer  plus facilement. Nous fonctionnerons en mode billetterie supplémentaire, avec une représentation par jour, si nous arrivons à transformer 10 à 20  % de nos visiteurs ce serait bien. Récemment, notre couple Olivier Heral, le créatif et Elodie Arnaud, l’ingénieure se sont rendus Outre-Atlantique, à Las Vegas et Orlando  pour aller repérer des pépites. Nous devons proposer du lourd.

Info-éco / Plus proche dans le calendrier, l’arrivée de la soufflerie ZérOGravity, va t-elle doper l’attractivité du parc ?

R. B. / Prévu fin 2019, c’est un beau projet porté par Fabrice Crouzet et supporté par le Département à hauteur de 40  %. Ce gros bâtiment haut de 25 m va indéniablement densifier l’attractivité de la zone. Leurs caisses seront proches des nôtres. Nous allons également commercialiser l’activité au sein du parc, mais l’essentiel est de valoriser ce produit assez rare en France et d’apporter aux visiteurs une autre expérience.

Info-éco / Le parc nous a habitué à une nouveauté par année, que nous préparez-vous pour 2019 ?

R. B. / Tout d’abord, nous allons faire un gros câlin aux enfants en modernisant « Le Monde des Enfants » et en ajoutant deux nouvelles attractions pour avril 2019. Après Sébastien Loeb qui est plutôt masculin, là, ce sera encore plus familial et à coup sûr une belle surprise. Puis, fin 2019, nous ouvrirons les portes de notre centre d’entraînements spatial, notre plus important investissement, 18  M€. Le nom final n’est pas défini, pour le moment, c’est la mission Kepler, une attraction à sensation et familiale, elle a pour ambition de faire 9,5/10 en terme de satisfaction. Notre volonté est de doper l’attractivité de la zone en proposant de nouvelles natures d’expériences  afin de poursuivre cette évolution.

Revenir en hautAller en bas
nicosyd
#27217
nicosyd • Futurammouth Futurammouth
Lun 23 Juil 2018 - 7:03

Mr BOUIN, tu me vends du lourd, du rêve ! Très content Très content Lapin Crétin Lapin Crétin



Nico  Logo Futuroscope
Le monde miniature de Nico: NICOLAND
Revenir en hautAller en bas
fondateuroscope
#27395
fondateuroscope • Fondateuroscope Fondateuroscope
Ven 9 Nov 2018 - 12:01

Le marché des parcs de loisirs se porte de mieux en mieux chaque année, avec des investissements toujours plus conséquents.
Petit comparatif des plans d'investissements en cours au Futuro et chez des voisins comparables en termes de fréquentation :

Futuroscope (2 M visiteurs/an)  : 70 M€ investis de 2018 à 2022 (moyenne : 14 M€/an sur 5 ans)
Parc Astérix (CDA) (2 M visiteurs/an) : 100 M€ investis de 2017 et 2020 (moyenne : 25 M €/an sur 4 ans)
Puy du Fou (entre 1,9 et 2,3 M visiteurs/an) :  200 M€ investis de 2017 à 2025 (dont : 30 M€ en 2017, 27 M€ en 2018, 28,5 M€ en 2019)
Walibi Belgium (CDA) (1 M visiteurs/an) : 100 M€ investis de 2019 à 2023 (20 M€/an sur 5 ans)
PortAventura (3,65 M visiteurs/an) : 40 M€ investis en 2019
… Et je ne parle pas de Disneyland Paris (2 milliards d'€ pour l'extension des WDS jusqu'en 2026), ni d'EuropaPark avec Rulantica …

Le Futuroscope en fait-il assez, et notamment par rapport à ses amis de la CDA ?



Fondateur du Forum – Compte admin géré par TCJ
Revenir en hautAller en bas
TCJ
#27520
TCJ • Administroscope Administroscope
Mar 8 Jan 2019 - 15:18

Nouvel article dans Le 7 de cette semaine :

Le plan à dix ans du Futuroscope

(…)
Dans les prochaines semaines, le successeur de Dominique Hummel devrait faire valider son plan de développement à dix ans à son actionnaire principal : la Compagnie des Alpes. Un plan d’investissements supplémentaires de 60M€ rien que sur la période 2019-2024. « Notre ambition est de densifier l’offre du parc actuel, qui restera le cœur du réacteur, abonde le patron du Futuroscope. Nous devons augmenter le nombre de sièges à offrir et imaginer des attractions pérennes, dans les quinze à vingt ans, à fort débit horaire. Après Mission Kepler en 2020, trois attractions majeures (entre 18 et 20M€ d’investissements pour chacune, ndlr) sortiront dans les années à venir. »
(…)

J'ai du mal à comprendre si ce "plan d'investissements supplémentaires de 60 M€ rien que sur la période 2019-2024" concerne autre chose que le plan 2018-2022 à 70 M€ présenté en juin 2018 (lire page précédente) ou s'il est une révision de celui-ci.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post).  Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas
Futuromy
#27523
Futuromy • Administroscope Administroscope
Jeu 10 Jan 2019 - 8:18

Nouvel article sur le futur du Parc : https://www.centre-presse.fr/article-650128-le-futuroscope-voit-son-avenir-en-grand.html

Un plan d'investissement à 10 ans pour 160 millions d'euros est sur la table, avec notamment la construction de 3 hôtels et 3 nouveaux pavillons, en plus de l'Arena et de zerOGravity !

Une vraie ambition, enfin ! En espérant que la CDA signe



35 ans et vous n'imaginez (toujours) pas ce qui vous attend !
Revenir en hautAller en bas
TCJ
#27529
TCJ • Administroscope Administroscope
Jeu 10 Jan 2019 - 12:42

C'est une excellente nouvelle ! Enfin un programme d'investissements à un niveau d'ambition des 2 principaux concurrents.

J'espère que ça se traduira par des ouvertures de nouveautés majeures à un rythme bien plus rapide que tous les 3 ans, car là ce n'est plus possible si on veut atteindre cet objectif de progression de fréquentation à 2,4 Mpax/an. 1 grosse nouveauté tous les 2 ans voire tous les ans, lisait-on dernièrement, on n'y est pas encore.

En revanche la piste du second parc n'est plus la priorité, tout du moins repoussée à plus long terme.

Le Futuroscope voit son avenir en grand

Un plan d'investissement à dix ans prévoit la construction de trois nouveaux pavillons et de trois hôtels près de la future Arena. Un nouveau départ.

Les ouvriers s'activent sur le chantier de Futuropolis, le nouveau Monde des Enfants qui doit ouvrir dès le mois prochain. Et les montagnes russes interstellaires de la Mission Kepler commencent à sortir de terre pour une inauguration prévue dans un an. A la direction des projets, Elodie Arnaud voit plus loin : « On se projette sur les huit ou neuf prochaines années, précise la numéro 2 du Futuroscope. Nous travaillons sur un plan d'investissement à dix ans avec beaucoup d'ambition, beaucoup d'envie et beaucoup d'audace. »

Le mois dernier, le directeur général, Rodolphe Bouin, affichait notamment dans nos colonnes sa volonté de développer l'hôtellerie thématisée : « Il y a 1.500 chambres aujourd'hui, autour du parc. C'est bien. Mais 2.000 chambres pourraient être un horizon raisonnable. » Il évoquait aussi ce fameux plan d'investissement à dix ans présenté à l'actionnaire majoritaire de la Compagnie des Alpes.

Deux cents emplois créés

Sans attendre, le président du conseil départemental de la Vienne a fait valider le principe d'une participation financière à son équipe. En réunion de majorité, Bruno Belin a détaillé ce plan devant les élus : la construction de trois hôtels (de deux, trois et quatre étoiles) et de trois nouveaux pavillons, près de la future Arena de 6.000 places et du simulateur de vol de chute libre zerOGravity, actuellement en chantier à l'entrée du parc, sur des terrains appartenant au Département. Un investissement massif de 160 millions d'euros qui pourrait créer deux cents emplois.

Même si cela devra encore faire l'objet d'un vote début mars, le conseil départemental est donc partant pour participer au financement de ces projets par l'intermédiaire, notamment, de sa société d'économie mixte patrimoniale. Du côté du Futuroscope, la direction reste prudente en précisant que la Compagnie des Alpes doit se prononcer sur les différentes options en février. Alors seulement, les annonces officielles pourront-elles intervenir.

Il est vrai que l'enjeu est de taille. L'objectif de ce plan est de faire passer la fréquentation du Futuroscope de 1,8 à 2,4 millions de visiteurs par an.

>> LIRE AUSSI : Futuropolis et Mission Kepler en 2019



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post).  Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas
Page 1 sur 10  •  Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant Dernier message

 Plans de développement et renouvellement du Futuroscope Vision 2025 : Parc et resort 


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: Le Futuroscope :: Prochainement…
Suivez toute l'actu du Futuro sur : 
30% de réduction séjours

« Le Forum du Futuroscope » est un site non officiel.  •  Pour joindre le Parc du Futuroscope, consultez le site officiel: » Futuroscope.com (contact)