FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoPlan du ParcHistorique des attractionsLe Son du FuturoscopeBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion

 Le Futuroscope s'exporte à l'étranger …

Page 4 sur 4  |  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 Dernier message
AuteurMessage

Futuraptor
Futuraptor
Message#23127
Mar 15 Juil 2014 - 10:13

Un Futuroscope en Inde ?



L'idée d'un Futuroscope en Inde serait en chantier. Un partenariat que le département de la Vienne, propriétaire de la marque, a qualifié aujourd'hui de "gagnant-gagnant" en retombées touristiques et en coopération dans les nouvelles technologies.

"Nous avons des rapports étroits avec la société Appu Ghar spécialisée dans les parcs d'attractions, qui [est] très intéressée par l'installation d'un Futuroscope à Jaipur" (ouest), ville touristique capitale du Rajasthan, située à 250 km au sud-ouest de New Delhi, a indiqué Guillaume de Russé, vice-président du conseil général de la Vienne.

Ce clone du Futuroscope de Poitiers proposerait les mêmes animations et divertissements. Et à l'avenir, les jumeaux pourraient même partager les investissements dans de nouvelles attractions.

Selon le Conseil général, ce partenariat pourrait également attirer à Poitiers les touristes indiens de passage en Europe, un "réservoir de plusieurs centaine de milliers de visiteurs" selon Guillaume de Russé. L'idée d'un pavillon du Futuroscope de Poitiers dédié à l'Inde serait d'ailleurs envisagée.

Autre avantage de ce partenariat : "une interaction" entre la technopole associée au Futuroscope et des entreprises indiennes, le Futuroscope n'étant pas seulement un parc de loisirs mais également un lieu de recherche qui rassemble des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/06/30/97002-20140630FILWWW00218-un-futuroscope-en-inde.php

Lire aussi : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/07/14/20002-20140714ARTFIG00100-pourquoi-les-parcs-d-attractions-francais-ont-la-cote-a-l-etranger.php
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Futurhominidé
Futurhominidé
Message#23832
Sam 7 Mar 2015 - 18:20

Le projet semble vouloir se consolider ! Pour
Article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/societes/2015/03/07/20005-20150307ARTFIG00042-le-projet-d-un-futuroscope-en-inde-se-precise.php

Le projet d'un Futuroscope en Inde se précise



Le parc d'attractions du Futuroscope, contrôlé par la Compagnie des Alpes, est le deuxième parc en France en nombre de visiteurs, derrière Disneyland Paris.
Le deuxième parc d'attractions en France étudie les modalités d'une collaboration avec la société indienne Appu Ghar, qui souhaite ouvrir un parc en 2020 dans le nord de l'Inde. Cette dernière s'est engagée à investir parallèlement environ 120 millions d'euros en France.

Le projet d'ouverture d'un Futuroscope en Inde, calqué sur l'original français, se précise. «La phase d'étude du concept a démarré, déclare au Figaro Dominique Hummel, président du directoire. Nous avons le feu vert du Conseil général, qui détient la marque. Nous comptons aboutir en fin d'année sur les modalités de la collaboration avec la société indienne Appu Ghar, spécialisée dans les parcs d'attractions en Inde. Si tout se passe bien, un Futuroscope pourrait ouvrir à l'horizon de 2020, à Jaipur, dans le nord de l'Inde.»
«Les Indiens comptent aussi investir de façon importante sur le site du Futuroscope, en France, précise Guillaume de Russé, vice-président du Conseil général. Ils ont déjà déboursé 32 millions dans un data center sur la technopole du Futuroscope. Nous les aidons dans leur projet de construction d'un Futuroscope en Inde, et en échange ils se sont engagés à investir en France. On parle de 120-130 millions d'euros, y compris le data center.»

Une attraction en France dédiée à l'Inde

Ce partenariat indien devrait donc avoir des conséquences très concrètes en France, où la société Appu Ghar souhaite notamment investir dans une nouvelle attraction du parc, qui serait dédiée à l'Inde. Cela pourrait représenter un investissement d'une quinzaine de millions d'euros. «Cette attraction pourrait voir le jour en 2018-2019», confie Dominique Hummel.
Elle serait un bon moyen d'attirer des visiteurs indiens. Aujourd'hui, les visiteurs étrangers représentent à peine 8% de la fréquentation du Futuroscope, et il n'y pas d'Indiens. Ouvert en mai 1987, le parc a pourtant déjà séduit plus de 46 millions de visiteurs. Ne serait-ce qu'en 2014, 1,65 million de personnes s'y sont rendues, attirées notamment par l'attraction-phare «La machine à voyager dans le temps des lapins crétins». Cela représente un gain de 200.000 visiteurs par rapport à 2013.

15% du chiffre d'affaires réinvestis cette année pour renouveler le parc

Aujourd'hui contrôlé par la Compagnie des Alpes (propriétaire aussi du Parc Astérix), le Futuroscope a réalisé l'an dernier 85 millions d'euros de chiffre d'affaires (+15% par rapport à 2013). Il ambitionne d'atteindre le cap de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2017, l'année de son trentenaire.
Traditionnellement, le Futuroscope investit 10% de son chiffre d'affaires, pour renouveler 20% de son offre, et générer un taux de 60% de revisite. Cette année, le parc compte investir davantage pour se renouveler, «en engageant 15% de son chiffre d'affaires dans la création».
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Administroscope
Administroscope
Message#23925
Ven 10 Avr 2015 - 12:04

Pour parler du projet d'attraction dédiée à l'Inde à l'Omni, un topic spécifique est ouvert :

Flèche Attraction sur l'Inde à l'Omnimax (2018-2019) ?

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#25434
Lun 4 Juil 2016 - 21:26

Bon, le partenariat avec l'Inde semble tombé à l'eau.

Article de 7 à Poitiers :

Technopole du Futuroscope :

LES INDIENS S’ÉCLIPSENT, LE DATA CENTER S’ÉRIGE


Initialement prévue au premier semestre 2015, la construction, sur la Technopole du Futuroscope, d’un data center de 5 000m2 a été retardée de deux ans. Sans nouvelles de ses partenaires indiens, le groupe Marcireau a choisi d’avancer seul. Explications.

« On a suffisamment perdu de temps. On remet en route le projet, mais un projet 100% Marcireau. » En une phrase bien sentie, Dominique Pluviaud clôt, au moins pour un temps, le sujet brûlant du moment sur la Technopole du Futuroscope : la construction d’un data center ultra-moderne, dans lequel un consortium indien était censé injecter 35M€. Longtemps, la PME picto-niortaise (60 salariés, 11M€ de CA en 2014), spécialiste de l’hébergement de données, a espéré un signe positif d’ICDI, la base avancée d’un fonds d’investissement aux contours très flous… Las, un dernier rendez-vous en tête-à-tête, à Londres, avec Mike Subramanian, n’aura pas permis de débloquer la situation… et l’argent promis.

« Nous n’en voulons à personne, ni au Conseil départemental ni à ICDI. Ce n’est jamais simple de monter des projets avec des groupes étrangers… », admet le co-dirigeant de Marcireau. Qui fait contre mauvaise fortune bon cœur. « Aujourd’hui, notre salle est saturée, nous avons donc choisi de poursuivre la mise en route d’un data center de même taille, précise le dirigeant. Et finalement, nous avons peut-être fait une bonne affaire. En deux ans, les technologies ont tellement évolué que les process que nous allons mettre en place seront certainement plus pertinents. »

Le mirage des 134M€

Le futur équipement pourrait voir le jour d’ici mi-2017, même s’il convient de rester prudent tant les effets d’annonce ont empoisonné ce dossier depuis l’origine. Comme un symbole, la pose de la première pierre du bâtiment s’était déroulée le 11 décembre 2014, soit trente ans pile-poil après celle du Futuroscope, en présence de nombreux élus du Conseil général, majorité et opposition confondus. En termes d’image, avouez qu’on a déjà fait mieux. Mais le data center ne devait constituer que la partie émergée d’un immense iceberg estimé à 134M€. A l’arrivée, rien. Ni Fab lab des territoires connectés, ni plateformes de démonstrations d’applications innovantes dans les locaux de l’ancien 2IP.

Le groupe ICDI, qui devait louer quelque 500m2 dans l’Arobase 1 ne s’est jamais exécuté. Et que dire d’un éventuel Futuroscope indien ? Au Département, on reconnaît que cette ambition est « morte-née », même si Guillaume de Russé indique que « les contacts ne sont pas rompus ». Le vice-président aux Grands projets s’est beaucoup investi dans ce dossier et se retrouve aujourd’hui en première ligne au moment de « rendre des comptes ». « Si les Indiens reviennent, nous mettrons nos conditions en termes de gouvernance », prévient Dominique Pluviaud. Chat échaudé…
Arnault Varanne le 28/06/16

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Futurhominidé
Futurhominidé
Message#25586
Ven 28 Oct 2016 - 13:59

Depuis quelques temps, je rechercher régulièrement "Futuroscope" sur Twitter pour voir ce qui se dit sur le parc, et depuis quelques jours, des articles russes (Si si !) parlent du Futuroscope... La traduction de Google n'est peut-être pas fameuse, mais on y comprend clairement que le but est de construire un parc ou une ville du futur, on sait pas trop, sur le modèle du Futuroscope. D'autant plus qu'il y a un (vieille) photo de notre parc poitevin en tête d'article. ( http://kazan2013.ru/socium/3424-v-tatarstane-postroyat-park-futuroscope-za-380-mln-evro.html )

Dans cet article, il est clair que c'est un parc de loisirs, à thème technologique, qui sera construit. On parle d'une capacité de 2800 à 5600 personnes sur site. On y trouve aussi un complexe hôtelier et quelques chose qui s'entendra sur 80000 m² (Des bureaux ou autres comme la technopole du Futuroscope ?)On notera la photo de l'article qui vient qu'un parc Disneyland mais le nom "Futuroscope" est bel et bien cité ! lien : http://protatarstan.ru/%D1%82%D0%B0%D1%82%D0%B0%D1%80%D1%81%D1%82%D0%B0%D0%BD%D1%81%D0%BA%D0%B8%D0%B9-%D0%B4%D0%B8%D1%81%D0%BD%D0%B5%D0%B9%D0%BB%D0%B5%D0%BD%D0%B4-%D0%B1%D1%83%D0%B4%D0%B5%D1%82-%D1%81%D1%82/

Enfin, dans cet article on parle d'un "prototype de Disneyland" qui porterait le nom de Futuroscope (à prendre au sencond degré tout de même ! C'est de la traduction Google je rappelle !). C'est un investisseur français (dont on cache encore le nom) qui porte le projet au prix de 380 000 000 € ! ( lien : http://bnkirov.ru/articles/23504 )

Est-ce un remake de la copie du Futuroscope en chine ? Est-ce un partenariat jusqu'à maintenant caché côté français ? Est-ce une confusion avec le Puy du Fou, dont le projet russe est avéré (J'y crois moyen à cette question !) ? Est-ce simplement un exemple prit par les russes, pour illustrer le projet ? Beaucoup de questions se posent maintenant !

(Si jamais quelqu'un à un contact parlant le russe, faites tourner Clin d'oeil )









D'ailleurs, le Futuroscope à Wuhan, ça a fait flop ou pas ? On en entend pas parler...
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

 Le Futuroscope s'exporte à l'étranger …

Page 4 sur 4  |  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4Dernier message
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Le Parc du Futuroscope :: Prochainement…-