FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoChaîne YouTubePlan du ParcHistorique des attractionsBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion


Suivez Le Forum du Futuro
sur les réseaux sociaux
Projet Kepler :
coaster Intamin

Nouveauté 2020 : un
spinning coaster vers Mars,
suivez la construction
Développement
à 10 ans

Découvrez l'évolution
du site du Futuroscope
à l'horizon 2025
Futuropolis
Le Monde des Enfants
devient « Futuropolis » :
réouverture le 6 avril 2019
Sauvetage
Academy

Avril 2019 :
un manège Jet-Ski Zierer
sur le lac de Futuropolis
le Stadium
aqualympique

Avril 2019 :
des trampolines flottants
sur le lac de Futuropolis
Planet Power
Nouveau film 3D
en grand format à découvrir
à Studio 16
ZérOGravity
Chute libre indoor
aux portes du Futuroscope
fin 2019 : début des travaux
L'Omnimax
Le Monde de l'invisible,
c'est fini. L'Omnimax
reste fermé en 2019.
Le son du
Futuroscope

Écoutez la
playlist d'ambiance du parc
sur Deezer et Spotify
Arena
Futuroscope

Une grande salle de
spectacles et de sports
de 6000 places pour 2021
Parc aquatique
Le Futuroscope
souhaite créer un parc
aquatique d'ici 10 ans.
Le Forum du Futuroscope  :: Le Parc du Futuroscope :: Autour des attractions

 Technologie : La projection en relief 


AuteurMessage
TCJ
TCJ
Administroscope
Administroscope
Message#7819
Mer 28 Mai 2008 - 17:34

Parmi les attractions les plus appréciées du Futuroscope, les films en relief sont les attractions les plus immersives pour le spectateur. Mais comment un personnage projeté sur un écran parfaitement plat arrive t-il à venir juste sous notre nez ?

Le relief est une sensation de la vue qui nous permet de percevoir la proximité ou l'éloignement d'un sujet par rapport à nos yeux. Cette sensation nous est possible parce que nous possédons deux yeux, deux points de vue légèrement différents, distants de quelques centimètres. De la même manière, pour un film en relief, les scènes sont filmées par deux pellicules en même temps, deux objectifs distants de quelques centimètres. (7 cm comme pour l'homme, pour percevoir une profondeur ni trop plate, ni trop étirée). Une pellicule correspond donc à l’œil gauche du spectateur, et l'autre pellicule à l’œil droit.

Cependant, ce n'est pas le fait de projeter les deux pellicules sur un écran qui crée le relief, puisque chaque œil perçoit les deux mêmes images mélangées.Le principe de la restitution du relief est le suivant : rendre visible à chaque œil uniquement l'image qui lui correspond. En séparant les deux images, la vision de chaque œil est donc différente, c'est le cerveau qui refait la synthèse et interprétera le relief.

Deux principes sont utilisés pour la stéréoscopie, par le port de lunettes spéciales.


  • Les lunettes polarisantes (ou passives)

    Devant chacun des deux projecteurs, on place un filtre. Chaque verre est constituée de millions de lignes parallèles, invisibles à l’œil nu car microscopiques. Elles servent à "orienter" la lumière dans un seul plan. Celà s'appelle la "polarisation" (schéma). On polarise donc la lumière d'un projecteur dans un sens horizontal, et l'autre projecteur dans le sens vertical, et on utilise un écran métallisé pour conserver cette polarisation. Les verres des lunettes sont aussi équipés de ces filtres : ainsi, l’œil gauche ne reçoit que les images du projecteur gauche, et l’œil droit ne reçoit que les images du projecteur droit.

    - Attractions utilisant des lunettes polarisantes : Imax 3D jusqu'en 2014, Les Ailes du Courage, Le Petit Prince, Cinéma Dynamique 2 (Dynamic!)


  • Les lunettes à cristaux liquides (ou actives)

    Ici, pas de filtres. Chaque image gauche/droite est projetée alternativement sur l'écran. En même temps, les verres des lunettes "clignotent" alternativement, comme si l'on clignait chaque œil l'un après l'autre 48 fois par seconde. Ainsi, quand l'image gauche est à l'écran, le verre droit se noircit de cristaux liquides, et seul l’œil gauche voit l'image. Et inversement pour l’œil droit. Le clignotement des lunettes est parfaitement synchronisé au film, grâce à un signal infrarouge émis par le projecteur. Le clignotement est tellement rapide qu'il est imperceptible : on semble voir les deux images en même temps. Le Futuroscope a renouvelé toutes ses lunettes actives en 2009 par un modèle de XPAND.

    - Attractions utilisant les lunettes à cristaux liquides : Solido (Sous les mers du monde), Imax 3D Dynamique (Arthur l'Aventure 4D), La Machine à voyager dans le temps


Quelque soit la méthode, le résultat est le même : chaque œil ne perçoit que l'image qui lui correspond, ce qui permet au cerveau de reconstituer le relief.



administrateur du Forum
« À Poitiers on n'a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992

Merci d'« Éditer » pour compléter votre message (pas de double post). Inutile de « Citer » pour répondre au tout dernier post, préférez « Nouveau message ».
Revenir en hautAller en bas http://www.forum-futuroscope.net
von ati
von ati
Futurosaure
Futurosaure
Message#7847
Sam 31 Mai 2008 - 23:04

Ouai et puis quand les lunettes a cristaux liquides tombent en panne, un voile noir apparait sur un des yeux ! Ça m'est déjà arrivé deux fois.

Revenir en hautAller en bas http://07th-november.skyrock.com/
hartza27
hartza27
Futuropithèque
Futuropithèque
Message#9050
Mer 17 Déc 2008 - 20:04

Juste une petite question,
Disney a crée un système s'appelant DISNEY DIGITAL 3D et je voudrais savoir quelles sont les différences avec la 3D " traditionnelle" ?

Merci



La Vie sans Futuroscope, c'est comme une scène sans acteur ou un mille-pattes sans patte
Vive les Ours ! ! !
Revenir en hautAller en bas http://ruedesmusees.com
TCJ
TCJ
Administroscope
Administroscope
Message#14450
Lun 17 Jan 2011 - 0:10

Voici une vidéo "présentant" un prototype de système de vision en 3D sans lunettes … L'idée : faire battre les paupières qui s'ouvrent et se ferment à la cadence du film ! Rire

S'agit-il d'un fake ? Je pense ! ^^