FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoPlan du ParcHistorique des attractionsLe Son du FuturoscopeBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion

 Mesures de sécurité au Futuroscope

Page 1 sur 2  |  Aller à la page : 1, 2  Suivant Dernier message
AuteurMessage

Administroscope
Administroscope
Message#16432
Mar 29 Nov 2011 - 9:38

Article de La Nouvelle République :

Une attaque terroriste simulée au Futuroscope

Demain dans le parc, 500 personnes seront mobilisées pour simuler une catastrophe : l'occasion pour la sécurité civile de tester ses compétences.



Mardi, quatre structures de décontamination seront montées dans le parc du Futuroscope. Un attentat avec des armes chimiques sera simulé dans le cadre d'un exercice de sécurité. - (Photo d'archives NR, Patrick Lavaud)

Le scénario est écrit. Il mettra en scène 500 personnes : 168 figurants (des élèves infirmiers poitevins, des lycéens, des apprentis et des employés du Futuroscope), et aussi des sapeurs-pompiers, des urgentistes, des psychologues, des gendarmes, des membres de la Croix-Rouge et des radioamateurs... La préfecture organise, demain mardi, un exercice de sécurité civile dans le parc du Futuroscope.
Dans l'enceinte du pavillon Imax 3D, une explosion. Des personnes perdent conscience, tombent. Les pompiers se rendent sur place. Ils envoient les symptômes des victimes aux médecins du Samu. Il pourrait s'agir d'un acte terroriste avec utilisation de produits toxiques.

'' La menace terroriste est une réalité… ''

Le nombre de victimes dépasse la capacité de la chaîne de décontamination des sapeurs-pompiers du département. Les pompiers de Charente-Maritime, de Haute-Vienne et l'Unité de formation militaire de la sécurité civile sont appelés en renfort...
« La menace terroriste est une réalité, remarque Stéphane Jarlegand, directeur de cabinet du préfet de la Vienne. Il faut régulièrement s'entraîner pour être capable de faire face à n'importe quelle situation même si la Vienne n'est pas particulièrement exposée. »

Un poste de commandement dans un hôtel

Cet exercice permettra de tester le plan départemental NRBCE (nucléaire, radiologique, biologique, chimique et explosif). Les opérations seront dirigées par Yves Dassonville, préfet de région, depuis le centre opérationnel départemental activé à la préfecture à Poitiers.
Les informations lui parviendront du poste de commandement opérationnel, implanté dans l'un des hôtels du Futuroscope, placé sous l'autorité de Stéphane Jarlegand. « Je serai les yeux du préfet sur le site », commente-t-il. De nouvelles technologies et un réseau indépendant seront utilisés pour communiquer. « Nous devons être autonomes », explique le directeur de cabinet.
Cette simulation de catastrophe permettra également d'évaluer la capacité de déploiement des moyens opérationnels, la coordination avec les équipes venues en renfort et les dispositions spécifiques du plan de secours spécialisé du Futuroscope.
Une cinquantaine d'observateurs analyseront le déroulement des opérations. « Cet exercice doit nous permettre de tirer des enseignements, souligne Stéphane Jarlegand. Il doit être instructif et non parfait. »
Magalie Lépinoux

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#16437
Mar 29 Nov 2011 - 19:27

Le compte-rendu de l'exercice dans Centre Presse :

Du gaz sarin au Futuroscope : c'était un exercice

Une attaque au gaz sarin a fait six morts au Futuroscope cet après-midi. Douze visiteurs ont été conduits en réanimation au CHU, une centaine de victimes ont du être décontaminées. Un exercice de sécurité civile a mobilisé 500 personnes : pompiers, gendarmes, figurants. La manoeuvre, qui s'est déroulée alors que le Parc est fermé, avait pour but de tester la chaîne de commandement, la coordination des renforts, les moyens de communication via des systèmes radio et satellite, etc.

Les enseignements tirés de cet exercice permettront d'améliorer la prise en charge en situation réelle.

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Futuroscromagnon
Futuroscromagnon
Message#16439
Mar 29 Nov 2011 - 21:09

Vidéo de l'attaque fictive au Gaz Sarin publié par Centre Presse :


Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Étoile filante
Étoile filante
Message#16440
Mar 29 Nov 2011 - 22:07

C'était réaliste au moins, même des habitants de la Technopole ont été impactés par "l'attaque" de gaz ! Sourire
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Administroscope
Administroscope
Message#16447
Mer 30 Nov 2011 - 19:13

Autre article de CP :

Une simulation d'attentat au gaz sarin au Futuroscope

Un important exercice de sécurité civile avait lieu hier au Futuroscope. On a simulé une attaque toxique. Cinq cents pompiers, gendarmes, étaient mobilisés.


Les victimes sont passées en cellule de décontamination où les combinaisons dont on les avait équipées, puis leurs vêtements ont été découpés, avant un passage sous la douche. 86red03

Les sirènes ont retenti hier après-midi sur le parc du Futuroscope. Cinq cents personnes étaient mobilisées: pompiers, gendarmes, SAMU, Croix Rouge, cellule d'urgence médico-psychologique, interprètes...

Un produit toxique s'est répandu dans la salle de l'Imax 3 D vers 13h, pour les besoins d'un exercice de sécurité civile. On a simulé une attaque terroriste au gaz sarin. Même si la Vienne n'est pas particulièrement exposée, la menace est toujours réelle.

Un test pour améliorer les opérations en cas de catastrophe

L'attaque a fait six morts et douze blessés graves. La manoeuvre a demandé le recours à des renforts des départements limitrophes. Sur les 150 personnes présentes dans la salle, des figurants (employés du parc, qui était fermé, élèves infirmiers), une centaine a dû passer en cellule de décontamination, dans les tentes érigées sur le parking.

« Ce n'est pas lorsqu'une crise survient qu'il faut se poser certaines questions, a indiqué Stéphane Jarlégand, directeur de cabinet du préfet. Cet exercice permet de tester toute la chaîne de commandement, le raccordement des renforts, la mise en oeuvre du plan départemental NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique). » Cette manoeuvre a également permis d'essayer certains moyens de communication, téléphone satellite et système radio, de jouer le jeu des points presse réguliers...

A la Préfecture, un centre opérationnel était activé, un poste de commandement était en place dans un des hôtels du Futuroscope. Une cinquantaine d'observateurs étaient également présents afin de recenser les faiblesses. Les enseignements ainsi tirés de l'exercice permettront d'améliorer la prise en charge en cas de situation réelle.

Stéphanie Comte

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Futurhominidé
Futurhominidé
Message#24899
Sam 14 Nov 2015 - 9:53

Bon, suite aux tristes attentats qui ont eu lieu à Paris hier soir, le Futuroscope est bien ouvert mais des fouilles systématiques sont organisées aux différentes entrées. A noter que Disneyland Paris est lui fermé, c'est seulement laq deuxième fois dans son histoire. (source France Bleu Poitou)
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Administroscope
Administroscope
Message#24900
Sam 14 Nov 2015 - 11:57


———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#24901
Sam 14 Nov 2015 - 11:57


7 à Poitiers :
Le Futuroscope a ouvert ses portes normalement, ce matin, mais la sécurité a été renforcée aux abords du parc. Attentats de Paris oblige, plusieurs gendarmes sont positionnés à la gare du Futuroscope et au niveau de la passerelle d'accès proche de l'hôtel du Futuroscope. Une fouille systématique a été décrétée à l'entrée et la direction appelle ses visiteurs à "la plus grande vigilance". Ce dispositif sera reconduit demain, en attendant les consignes de la préfecture liées à la mise en place de l'état d'urgence sur tout le territoire national.

France 3 Poitou-Charentes :
Contrairement à Disneyland à Paris, le parc du Futuroscope n'est pas fermé ce samedi mais les mesures de sécurité ont été renforcées. La gendarmerie a mis en place des patrouilles de surveillance. Plus de 4000 visiteurs sont attendus aujourd'hui au Futuroscope.

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#24902
Sam 14 Nov 2015 - 13:53

L'ouverture du Parc suscite des commentaires assez partagés sur Facebook, certains très négatifs …

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#24903
Sam 14 Nov 2015 - 20:28

Article sur le site de France Bleu Poitou :

#ParisAttacks : Futuroscope de Poitiers, "un peu de répit loin de l'horreur"


Par Isabelle Rivière, France Bleu Poitou samedi 14 novembre 2015 à 20:13

#ParisAttacks : week-end presque normal au Futuroscope de Poitiers © Radio France - Isabelle Rivière

Au lendemain des attaques meurtrières de Paris, le Futuroscope a décidé de rester ouvert ce samedi 15 novembre 2015. Dans ce contexte particulier, les 5 000 visiteurs ont maintenu leur week-end de détente. Comme une parenthèse enchantée loin de l'horreur. Sur place, la sécurité a été renforcée.

Vu de l'extérieur, c'est un week-end "normal" au Futuroscope de Poitiers. Le parking est plein. Dans les haut-parleurs, on peut entendre de la musique ou la voix d'Arthur et les Minimoys. Tout est comme d'habitude, hormis peut-être cette patrouille de gendarmerie qui roule à faible allure entre les rangs de voitures stationnées.

Au lendemain des terribles attentats de Paris, le Futuroscope de Poitiers, en accord avec les autorités, a décidé de rester ouvert.  Mais sur place la sécurité a été renforcée.

La fouille des sacs est systématique à l'entrée

Outre le renfort des gendarmes à pied et en voiture, le parc a rappelé du personnel. Là où ils sont 15 d'habitude à l'accueil, ils sont  32 désormais aux 3 entrées, avec fouille systématique des sacs.

  « Les visiteurs ne sont pas vraiment surpris. Ils s'attendaient à ces fouilles et en tout cas, ça les rassure de voir toutes ces mesures de sécurité, nous confie Rodolphe Bouin, Directeur général adjoint du Futuroscope. »

Des milliers de sacs à fouiller. Ce samedi 15 novembre 2015, le parc a accueilli 5000 visiteurs.

Aucun visiteur n'a voulu annuler son séjour au Futuroscope.

Marie-France arrive de Créteil avec toute sa petite famille. Ce week-end au Futuroscope était prévu depuis longtemps, c'était un cadeau pour l'anniversaire de son fils Erwann, 9 ans. Alors difficile malgré le contexte de tout annuler.

   "On a eu peur de  prendre le train. Mais on nous a rassuré. alors on est venu. Et maintenant qu'on est là, on va en profiter. Hier, c'était l'horreur à Paris. Aujourd'hui, c'est la joie qui doit prévaloir", souligne cette maman sous les yeux grand ouverts de son fils.

Plus loin un groupe d'amis a fait la route en voiture de Rodez, Lyon et Toulouse. Ils ont entendu parler des attentats ce samedi matin à la radio, ils en ont parlé tout le long de la route en voiture.

La vie continue, malgré tout...

Ils sont effarés, écœurés..." mais la vie continue", comme ils disent. Ce qu'ils veulent ce week-end, c'est se changer les idées. Le Futuroscope, parenthèse enchantée loin  de l'horreur du terrorisme, voilà en substance le souhait pour ce séjour dans la Vienne.

Entendre les salariés qui auraient peur vu le contexte

Du côté de la Direction, les cadres sont revenus ce week-end pour accueillir les salariés. Les tenir informés des dernières informations.

    "Nous sommes en lien constant avec la préfecture, et nous sommes transparents quant à l'évolution de la situation, à savoir si l'on doit fermer ou pas, insiste Rodolphe Bouin.

"Nous avons préparé le personnel à répondre aux questions des visiteurs quant à l'état d'urgence. Nous tenons aussi  à rester à l'écoute des salariés, notamment ce qui pourraient hésiter à venir travailler vu le contexte."

   "Nous entendons leurs craintes et prenons toutes les dispositions pour assurer au mieux la sécurité de nos visiteurs et de nos clients." insiste le directeur général du  Parc.

Avant de rajouter que le Futuroscope est "solidaire" et "a une pensée émue pour les familles de victimes" des attentats de Paris.

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

 Mesures de sécurité au Futuroscope

Page 1 sur 2  |  Aller à la page : 1, 2  SuivantDernier message
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Le Parc du Futuroscope :: Le Parc en général-