FAQBienvenue !AccueilRechercherPage FacebookTwitter @LeForumduFuturoPlan du ParcHistorique des attractionsLe Son du FuturoscopeBons plans billetterie FuturoscopeS'enregistrerConnexion

 le Futuroscope et le Tour de France ('86, '87, '89, '90, '94, '99, 2000)

AuteurMessage

Futuronaute
Futuronaute
Message#16345
Mar 15 Nov 2011 - 19:08

Flèche Le saviez-vous ¿

le Futuroscope était dans la Caravane Publicitaire du Tour de France  !!!



La photo date de l'inauguration de L'Imax 3D Dynamique : 2000
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://waytokee.tumblr.com

Étoile filante
Étoile filante
Message#16346
Mar 15 Nov 2011 - 20:12

A l'époque où le Parc accueillait également le départ du Tour de France...organisé par le groupe Amaury. Sourire
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur

Administroscope
Administroscope
Message#21681
Dim 7 Juil 2013 - 7:50

Centre Presse nous a parlé cette semaine de l'histoire du Tour de France dans la Vienne. En effet, rappelons que l'épreuve cycliste est souvent passée au Futuroscope entre 1986 et 2000, contribuant dès ses premières années à sa médiatisation.

Or, après que le groupe Amaury (organisateur du Tour) ait racheté le Parc au conseil général en 2000 pour le mener à sa quasi-faillite fin 2002, le Tour de France n'est jamais revenu dans la Vienne depuis …


La Vienne dans le rétro du Tour


Le Tour de France ne fait pas étape dans la Vienne cette année. Pour compenser, Centre Presse vous propose un petit retour sur les dates marquantes de l'histoire d'amour qui unit les Poitevins à la Grande Boucle.


Le Tour de France est parti du Futuroscope en 1990. (Photo archives)

[…]

1986 : après un départ de Neuville-de-Poitou en 1979, le Tour de France découvre pour la première fois le Futuroscope le 13 juillet 1986. Échappé avec le Français Jean-Claude Bagot, l'Espagnol Jose-Angel Sarrapio tente un coup de bluff à 20 kilomètres de l'arrivée, refusant de relayer le Normand en prétextant être à bout de souffle... Avant de remporter le sprint sur la ligne. Le lendemain, le peloton repart de Poitiers pour rejoindre une nouvelle fois Bordeaux.


1987 : la Vienne réussit aux Irlandais. Après Sean Kelly en 1978, c'est Stephen Roche qui s'impose, le 10 juillet, au Futuroscope après 87,5 kilomètres de contre-la-montre. Le 11 juillet, le Tour quitte la Vienne pour Chaumeil et la Corrèze.


1990 : le Tour de France aime le Futuroscope. Il y fait étape en 1989, avec la victoire en solitaire de Joël Pélier. En 1990, le parc accueille pour la première fois le grand départ avec un prologue de 6,3 kilomètres remporté par Thierry Marie. Le lendemain, deux étapes sont tracées autour du Futuroscope. Le matin, le Néerlandais Frans Maassen s'impose. L'après-midi, le contre-la-montre par équipes revient à la formation Panasonic, emmenée par Steven Rooks et Olaf Ludwig.


2000 : après deux nouveaux passages en 1994 et 1999, le Tour démarre du Futuroscope le 1er juillet 2000 avec un contre-la-montre de 16,5 kilomètres remporté par le Britannique David Millar, vainqueur avec deux secondes d'avance sur Lance Armstrong. Le lendemain, le peloton met le cap sur Loudun. Où le Belge Tom Steels s'impose au sprint. Quadruple champion de Belgique (1997, 1998, 2002 et 2004), Steels récidive le 3 juillet sur l'étape Loudun - Nantes.




(source)



Depuis 2000, la Vienne passe son Tour tous les ans


Le Tour de France cycliste ne fait plus étape dans le département depuis que le Futuroscope a servi de site de départ à l'épreuve en 2000.



En 2000, le Tour de France est resté trois jours sur le site du Futuroscope. (Photo Patrick Lavaud)


Il était souvent décrit comme un visionnaire. Pour vendre son Futuroscope, René Monory avait bien compris que le Tour de France représentait une vitrine incomparable dans le monde entier.

Alors, après Nantes - Futuroscope en 1986, un contre-la-montre individuel Saumur - Futuroscope en 1987 et Rennes - Futuroscope en 1989, l'ancien ministre de l'Économie cassa carrément sa tirelire en 1990 en accueillant le Tour trois jours durant. Au programme: le prologue, une étape Futuroscope - Futuroscope et un contre-la-montre par équipe Futuroscope - Futuroscope!

La ville de Chauvigny aurait manifesté son intérêt

Mais les plaines du Haut-Poitou n'étalent pas les mêmes charmes touristiques que la Corse. Peloton et suiveurs semblèrent las de tourner ainsi en rond. « Le Futur-au-stop », titrera un quotidien national, pas vraiment séduit par un parc de loisirs encore balbutiant qui allait drainer des millions de visiteurs.

Et en 2000, quand le Futuroscope s'offre encore un gros coup en achetant le départ, il a changé de main au printemps, Monory l'ayant vendu au groupe de presse Amaury, par ailleurs organisateur du... Tour de France, qui le cédera au... conseil général de la Vienne fin 2002 après de lourdes pertes financières.

Depuis, le Tour, en dehors de quelques passages éclair, ne s'est plus jamais arrêté dans le département. L'effet des mésaventures d'Amaury? C'est avant tout que ça coûte cher. Seule, la ville de Chauvigny aurait eu quelques velléités de candidature. « A Poitiers, je verrai bien une arrivée vers le Parc des Expos ou aux Couronneries en venant de la patinoire au terme d'une belle ligne droite », indique Stéphane Boury, commissaire général à Amaury Sport Organisation, qui réside à Buxerolles.

C'est que le Tour n'est plus arrivé dans la préfecture depuis 1978 et un succès de l'Irlandais Sean Kelly. Qui avait été précédé par Jean-Pierre Danguillaume en 1971 au stade Rébeilleau. Cette victoire du sprinter tourangeau est restée dans les mémoires. Pas celle de l'Américain Lance Armstrong, lauréat du chrono autour du Futuroscope en 1999, rayée depuis du palmarès.

Jean-François Rullier | (source)

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

Administroscope
Administroscope
Message#24201
Lun 25 Mai 2015 - 15:31

Article de La Nouvelle République du 25/05/2015

Le Tour de France prépare son retour dans la Vienne



La dernière étape du Tour au Futuroscope remonte à l'an 2000. Avec Lance Armstrong en vedette. - (Photo d'archives, Dominique Bordier)

Les élus du département ont bon espoir d’accueillir une arrivée à Poitiers, un départ de Chauvigny et un contre-la-montre au Futuroscope. En 2017 ?

Quinze ans que la Vienne n'a pas accueilli la moindre étape du Tour de France. La dernière fois, c'était en l'an 2000, à l'occasion d'un contre-la-montre organisé au Futuroscope et d'une étape à Loudun. Depuis, plus rien. Après la période faste des années 80 et 90 (lire ci-dessous), le temps paraît particulièrement long.

La roue tourne, pourtant. Et le Tour de France a de grandes chances de faire son retour dans la Vienne dans les prochaines années. « On aimerait que ça puisse se faire en 2017 avec, pourquoi pas, un contre-la-montre au Futuroscope à l'occasion des 30 ans du parc », explique Bruno Belin.
Le tout nouveau président du conseil départemental a rejoint Jean-Pierre Raffarin et Gérard Herbert au Sénat, mardi dernier, pour faire le point sur le dossier. Le sénateur de la Vienne et le maire de Chauvigny venaient de déjeuner avec le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, et le commissaire général d'Amaury Sport Organisation, Stéphane Boury, par ailleurs ancien coureur du Cycle Poitevin. Sur le principe, les élus ont reçu des assurances des organisateurs. Sur la date, tout n'est pas encore calé.

" Au cours de ce mandat "

Il y a quelques semaines, déjà, Alain Claeys avait lui aussi invité le patron de l'épreuve à déjeuner à l'Assemblée pour discuter de la candidature de Poitiers en présence de son adjoint aux sports, Aurélien Tricot. Le député-maire de la ville avait annoncé durant la campagne des municipales qu'il souhaitait « organiser davantage d'événements sportifs nationaux », notamment une manche de la Coupe Davis de tennis et une arrivée du Tour de France cycliste.

" On attend ça depuis si longtemps ! "

« Christian Prudhomme m'a dit que ça pourrait se faire au cours de ce mandat, se réjouit Alain Claeys. Maintenant, puisque le Département semble vouloir faire quelque chose au Futuroscope et comme la ville de Chauvigny a manifesté son intérêt, il faut que nous poussions tous dans le même sens. »
Le maire de Chauvigny, Gérard Herbert, a bon espoir de pouvoir accueillir un départ après avoir une première fois fait acte de candidature en 2005. « Un départ est moins onéreux qu'une arrivée et ça reste très intéressant pour promouvoir le territoire et valoriser le patrimoine, explique-t-il. C'est l'une des plus grandes épreuves sportives au monde ! On a eu le Tour de l'Avenir en 2005 ; à l'époque on nous avait dit que c'était le purgatoire avant d'accéder au paradis. »
La perspective enthousiasme en tout cas déjà le président du comité départemental de cyclisme de la Vienne. « On attend ça depuis si longtemps ! se félicite Michel Soulat. Ce serait bien que ça puisse se faire en 2016 ou en 2017 parce qu'on a quand même un champion dans la Vienne. Ce serait bien que Sylvain (NDLR, Chavanel) puisse terminer sa carrière sur ses terres. » Ce serait bien, en effet. Et c'est plutôt bien parti.

en savoir plus

Les étapes dans la Vienne

Poitiers a accueilli trois arrivées d'étapes dans l'histoire du Tour de France : en 1955, 1971 et 1978. La capitale du Poitou a également été le théâtre de six départs en 1978, 1986, 1987, 1989, 1990 et 1994. le Futuroscope est un habitué avec deux départs du Tour de France lui-même en 1990 et 2000 et en étant six fois « ville-étape » depuis 1986, avant même son ouverture. Châtellerault a par ailleurs accueilli un départ en 1955, idem pour Jaunay-Clan en 1977 et Neuville-de-Poitou en 1979. Loudun a eu droit à une arrivée et à un départ en 2000.

bon à savoir

De mauvais souvenirs pour le groupe Amaury

La famille Amaury acceptera-t-elle que le Tour de France fasse de nouveau étape au Futuroscope ? C'est l'une des inconnues du retour de la Grande Boucle dans la Vienne. En 2000, le groupe Amaury, organisateur de l'épreuve sportive, avait en effet pris le contrôle du parc en investissant 42 millions d'euros. Un peu plus de deux ans plus tard, il avait dû mettre fin à l'expérience qui avait rapidement viré au fiasco en rétrocédant le Futuroscope au conseil général de la Vienne et en essuyant les pertes d'exploitation accumulées, soit 26,6 millions d'euros. Le tout, sur fond de fortes tensions entre les dirigeants du groupe et les élus. Autant dire que la seule évocation du Futuroscope peut réveiller de douloureux souvenirs au sein d'Amaury. Symboliquement, un retour du Tour reviendrait aussi à tourner la page.

>> Voir notre diaporama sur les grandes heures du Tour au Futuroscope

Baptiste Bize

———————————————
administrateur du Forum
« À Poitiers on a ni grandes oreilles ni potion magique, mais tout simplement des idées. »Antenne 2, 03/05/1992
Revenir en hautAller en basVoir le profil de l'utilisateur http://www.forum-futuroscope.net

 le Futuroscope et le Tour de France ('86, '87, '89, '90, '94, '99, 2000)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Futuroscope :: _Passéroscope :: Toute l'histoire du Parc-